Le détenu explique s’être perdu à Cahors en achetant “France Football”

« Je suis allé vers le premier marchand de journaux. Ils ne l’avaient pas. Je suis donc allé au prochain. J’ai payé et en sortant, je n’ai pas reconnu où je me trouvais. Vous savez, là-bas, les rues sont petites, étroites, toutes pareilles. » Repris, l’évadé d’Eysses écope d’un an de détention supplémentaire.


Sud-ouest

(Merci à Thelostfrench)

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (34)