Plein ecran

« Guérilla urbaine » aux Sables-d’Olonne : Affrontements entre 150 « jeunes » et les policiers, aucune interpellation (MàJ : le maire réclame un renfort de CRS)

17/07

17/07/2020

(…) Un épisode « inédit » que décrit le maire dans cette lettre où il pointe avant tout du doigt le fait que « l’autorité de l’Etat n’est pas assez visible actuellement aux Sables-d’Olonne. »

Il ajoute :

« Aujourd’hui, notre société devenant ce qu’elle devient, les situations sont vite incandescentes »

Un courrier complété jeudi soir par le vote à l’unanimité d’une motion réclamant ce renfort de CRS par les élus des Sables-d’Olonne agglomération.

(…) Actu.fr


16/07/2020

Un épisode de violences urbaines a secoué le Remblai et la grande plage des Sables-d’Olonne dans la nuit du 14 au 15 juillet 2020.

(…) Selon nos sources, les forces de sécurité sont intervenues pour calmer et séparer ces jeunes qui étaient environ 150.

« Mais, quand ils ont vu des gens en bleu arriver, ils se sont rassemblés pour casser du flic. Ils ont pris des bouteilles et tout ce qu’ils avaient sous la main », raconte un témoin.

(…) Le syndicat Alliance police Nationale, qui estime le nombre de jeunes plus proche de 200, évoque

« une guérilla urbaine. Nos collègues ont reçu des feux d’artifices et des bouteilles de verre provenant de la plage »

« Il s’agissait de jeunes, voire de très jeunes personnes », selon une source proche de l’enquête qui parle également de bandes de La Roche-sur-Yon et du Mans venues en découdre aux Sables-d’Olonne.

Face au nombre important d’agresseurs, aucune interpellation n’a été possible.

Actu.fr

Saint-Denis (93) : quatre animateurs de la ville suspendus pour des violences sur une petite fille de deux ans
Racisme : après Twitter, au tour d'Apple d'éliminer des termes de son code tels que Blacklist, Master, Slave...

Commentaires

Accueil
Menu