Plein ecran

Taxe d’habitation : ce qui attend les 20 % de Français les plus aisés

16/07

Emmanuel Macron a annoncé le report de la suppression de la taxe d’habitation pour les 20 % de Français les plus aisés, mardi 14 juillet, lors de son interview par Gilles Bouleau et Léa Salamé. La décision précise a été renvoyée au gouvernement, mais le chef de l’État a donné son feu vert afin d’envoyer un signal de justice sociale et de limiter les baisses de recettes au moment de financer son plan de relance «d’au moins 100 milliards d’euros».

Pour les 20 % de ménages les plus aisés, l’allègement de la taxe d’habitation sur la résidence principale devait atteindre 30 % en 2021, puis 65 % en 2022. En 2023, plus aucun foyer ne devait la payer, ce qui représente quelque 7 milliards de baisses d’impôts. Mais le gouvernement est contraint par le Conseil constitutionnel. Fin 2017, les sages avaient mis en garde le gouvernement contre le maintien d’une taxe pour seulement 20 % des ménages pour des raisons d’égalité devant l’impôt. […]

Le Point

États-Unis : la redéfinition radicale du racisme
Pour Jean Castex, l'anonymat sur les réseaux sociaux rappelle le «régime de Vichy»

Commentaires

Accueil
Menu