Plein ecran

Royaume-Uni : violée et tuée par son « ami de confiance » qui la raccompagnait alors qu’elle venait d’avoir 20 ans

14/07

Keeley Bunker, 20 ans, avait été retrouvée allongée face contre terre dans le parc de Tamworth, dans le Staffordshire, le 19 septembre de l’année dernière, quelques jours seulement après son anniversaire. Elle avait été retrouvée par son oncle, qui avait crié « non! », en retrouvant son corps sans vie quelques heures seulement après qu’elle ait été portée disparue, a-t-on dit au tribunal. Il est présumé que l’ami de Mme Bunker, Wesley Streete, 20 ans, l’a violée et tuée, avant d’essayer de recouvrir son corps de branches dans le parc de Wiggington.
[…]
Après avoir pris un taxi pour rentrer à Tamworth, l’ami de Mlle Bunker lui a offert un lit pour la nuit, lui suggérant de « rentrer à pied plus tard dans la matinée », a déclaré Jacob Hallam QC, en ouvrant le dossier de la Couronne. Il a ajouté : « Mais Keeley a refusé – tragiquement – en disant qu’elle était fatiguée et qu’elle voulait dormir dans son propre lit. Elle a dit à son ami : « J’ai Wes, Wes vit près de chez moi, Wes va me raccompagner, tout ira bien ».
[…]
l’accusé avait dit aux gens, à la famille de Keeley, à ses vrais amis et à la police, qu’il l’avait accompagnée à une cabine téléphonique près de chez lui plus tôt ce matin-là. Et que là, ils s’étaient séparés. Il a même montré à la police la route qu’ils avaient empruntée et l’endroit où ils s’étaient séparés. C’était un mensonge. On a trouvé une caméra de surveillance qui a montré que c’était un mensonge. L’analyse de son téléphone a montré que c’était un mensonge. L’ADN a montré que c’était un mensonge ».
[…]

Metro.co.uk

San Francisco : un conservateur de musée en vue forcé de démissionner suite à des propos polémiques jugés racistes
Donald Trump critique la question d'une journaliste sur les Noirs tués par la police

Commentaires

Accueil
Menu