Plein ecran

Évolution de la part de la population d’origine extra-européenne chez les 0-18 ans dans les grandes villes françaises (chiffres officiels) (Màj)

27/07

27/07/2020

[…]
Les révélations du Figaro ont été publiées un jour avant que Fdesouche.com, le sulfureux site classé par ses opposants à l’extrême droite, ait mis en ligne un article remarqué intitulé: «Évolution de la part de la population d’origine extraeuropéenne chez les 0-18 ans dans les grandes villes françaises (chiffres officiels)».

L’article publié par la revue de presse en ligne s’est basé sur les travaux de France Stratégie, un organisme dépendant de Matignon. D’après cet article, le site de France Stratégie permet de «constater l’évolution de la présence de l’immigration extraeuropéenne dans de nombreuses “Unités urbaines”». Sputnik a demandé à France Stratégie de réagir à la publication de Fdesouche.com. L’institution rattachée à Matignon n’avait toujours pas donné suite au moment de la publication de cet article.

Selon les calculs du site, l’évolution de la part des enfants d’immigrés extraeuropéens chez les 0-18 ans entre 1990 et 2015 dans la ville de Besançon est par exemple saisissante. Elle aurait triplé dans certains quartiers passant d’une fourchette entre 0 et 15% à une part entre 30 et 45%. Un quartier de la ville accueillerait même 45 à 60% d’enfants d’immigrés extraeuropéens parmi les 0-18 ans.

Si l’amplitude temporelle varie, des données similaires s’observent dans des villes comme Bordeaux, Dijon, Grenoble, Le Mans, Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Metz, Mulhouse ou encore Paris. Pour Benjamin Stora, de tels chiffres n’ont rien de surprenant:

«Je ne me suis pas penché sur ces données, mais c’est tout à fait logique, je dirais même mécanique. La France a accepté de nombreux immigrés extraeuropéens dans la deuxième partie du XXe siècle afin qu’ils viennent travailler en France, il est logique que ces derniers aient fait des enfants nés sur le territoire national, des enfants français. Ces derniers ont fait à leur tour des enfants. Évidemment que cela change la composition ethnique de certains quartiers et que la population extraeuropéenne s’accroît

L’historien ajoute que c’est le cas pour toutes les immigrations qu’elles soient italiennes, polonaises ou espagnoles.

«Si vous ne voulez pas voir se réaliser un tel phénomène, il faut mener une politique d’immigration zéro et il n’y aura pas de descendants. Vous fermez les frontières, n’acceptez plus d’immigration de travail et interdisez le regroupement familial. C’est une autre stratégie. Vous aurez un autre pays. C’est de cette manière qu’il faut poser le débat, car il est tout à fait normal que les enfants d’immigrés extraeuropéens soient plus nombreux au regard de l’histoire de l’immigration française», conclut Benjamin Stora.

Sputnik

[Fdesouche précise que contrairement à ce que Benjamin Stora laisse entendre ces chiffres ne prennent pas en compte les petits-enfants ou arrières petits-enfants d’immigrés extra-européens (à moins qu’ils ne soient aussi enfants d’immigrés ou immigrés eux-mêmes)]

Selon la définition adoptée par le Haut Conseil à l’Intégration, un immigré est une personne née étrangère à l’étranger et résidant en France. Les personnes nées françaises à l’étranger et vivant en France ne sont donc pas comptabilisées. À l’inverse, certains immigrés ont pu devenir français, les autres restant étrangers. Les populations étrangère et immigrée ne se confondent pas totalement : un immigré n’est pas nécessairement étranger et réciproquement, certains étrangers sont nés en France (essentiellement des mineurs). La qualité d’immigré est permanente : un individu continue à appartenir à la population immigrée même s’il devient français par acquisition. C’est le pays de naissance, et non la nationalité à la naissance, qui définit l’origine géographique d’un immigré.

INSEE.fr


11/07/2020

Le site de France Stratégie, institution rattachée à Matignon, permet de constater l’évolution de la présence de l’immigration extra-européenne dans de nombreuses « Unités Urbaines ». Vous pouvez y accéder en cliquant sur « Composition sociale et démographique des quartiers ».

Pour une comparaison dans le temps cliquer sur « Comparaison Temporelle » au-dessus de la carte.

Vous pouvez ensuite sélectionner les années et la catégorie que vous voulez afficher ainsi que d’autres options. Il existe plusieurs catégories pour l’immigration (européenne ou non, tranches d’âge…). Nous afficherons ici des cartes de la catégorie « 0-18 ans, Enfant de Parent Immigré (Hors-d’Europe) » qui paraissent les plus pertinentes pour juger de l’avenir démographique. Mais vous pouvez afficher d’autre tranches d’âge, différencier entre 1 ou 2 parents immigrés, ou encore adapter la légende souhaitée.
Attention à bien sélectionner le bouton « Approche Concentration ».

Voici une sélection de grandes zones urbaines dont les données sont disponibles :

Unité Urbaine de Besançon – Évolution 1990-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Bordeaux – Évolution 1975-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Creil – Évolution 1975-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Dijon – Évolution 1975-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Grenoble – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Le Mans – Évolution 1982-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Lille – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Limoges – Évolution 1982-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Lyon – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Marseille / Aix-en-Provence – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Metz – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Montbéliard – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Mulhouse – Évolution 1975-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Nancy – Évolution 1982-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Nantes – Évolution 1990-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine d’Orléans – Évolution 1975-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Paris Intra-Muros – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Paris Seine-Saint-Denis (93) – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Paris Essonne – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Paris Hauts-de-Seine – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Paris Seine et Marne – Évolution 1982-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Paris Val-de-Marne – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans

-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Paris Val d’Oise – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Paris Yvelines – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de [Grand] Paris – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Rouen – Évolution 1975-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Saint-Etienne – Évolution 1975-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Strasbourg – Évolution 1975-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Thionville – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Toulouse – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Troyes – Évolution 1975-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans


Unité Urbaine de Valence – Évolution 1968-2015 de la part des enfants d’immigrés extra-européens chez les 0-18 ans

France Stratégie

Racisme : une entreprise australienne va changer le nom raciste d'un fromage
Martinique : destruction de la statue de l'impératrice Joséphine, la plaque de la rue Victor Hugo arrachée à la hache (MàJ)

Commentaires

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. Nous mettons en place de nouvelles règles afin de limiter la prolifération de trolls et de favoriser la qualité des échanges. Il faudra désormais que votre compte soit validé par nos soins pour pouvoir poster en direct. Pour ce faire, postez des commentaires de qualité et nous validerons vos comptes au fur et à mesure. Nous sommes attachés à la pluralité, nos critères de validation ne seront en aucun cas idéologiques.

Accueil
Menu