Plein ecran

Pour la réalisatrice de La Rafle, ceux qui ne pleurent pas devant son film sont des nazis

Sept
2010

Rose Bosch provoque la polémique en comparant les spectateurs insensibles à son film à Hitler.

Rose Bosch est sans doute allée trop loin. En pleine promo du DVD de La Rafle , la réalisatrice a eu des mots très durs envers les spectateurs qui n’auraient pas pleuré devant son film : “Je me méfie de toute personne qui ne pleure pas en voyant le film explique-t-elle au magazine Les Années Laser. Il lui manque un gène : celui de la compassion”. En gros, pour Rose Bosch, ceux qui ne pleurent pas seraient donc des nazis.

Première



Cliquez pour accéder au site