Plein ecran

« Pourquoi l’humour de la série culte H passe mal aujourd’hui » (Les Inrocks)

06/07

Vingt-deux ans après sa première diffusion, la sitcom culte de Canal + “H” est de retour sur Netflix et Comédie +. Malgré l’indéniable talent de ses interprètes et auteurs, la série péche hélas par un humour sexiste, misogyne et homophobe très daté.
[…]

Ce qui frappe, c’est l’agressivité misogyne récurrente et assumée de la série, sa manière de regarder les héroïnes mais aussi les personnages féminins invités. Il est assez rare que celles-ci puissent incarner autre chose que des cibles sexuelles ou des objets de dégoût, ramenées aux désirs des hommes et à leur apparence physique. On ne parle pas là d’une petite tendance isolée mais d’un état structurel, d’un pilier permanent du récit où l’effet “boys club” des hommes entre eux partageant leurs vannes nourrit une atmosphère problématique. Cela va des répliques lourdes (“C’est une moitié pucelle, moitié salope”) à une blague sur le viol, le tout saupoudré de percées homophobes (“T’es amoureux ou t’es pédé, toi ?”)… On peut regarder H pour l’effort comique permanent et l’aspect quasi expérimental de certains épisodes, mais son sexisme décomplexé laisse un goût amer.

Les Inrocks

Gérald Darmanin nommé ministre de l'Intérieur, Eric Dupont Moretti à la Justice (MàJ : réactions)
Nantes : un migrant poignardé à mort par l'un de ses compatriotes (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu