Plein ecran

L’ONU demande à la Hongrie de retirer une nouvelle loi qui prévoit le refoulement des demandeurs d’asile à la frontière

J-7

L’agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) a demandé à la Hongrie de retirer une nouvelle loi qui prévoit le refoulement des demandeurs d’asile à la frontière. Selon l’agence, cette loi pourrait enfreindre les lois internationales et européennes.

Le HCR a publié lundi une déclaration exprimant son inquiétude concernant une loi adoptée par le Parlement hongrois le 16 juin en réponse à la crise COVID.

En vertu de la législation (loi LVIII sur les règles transitoires et la préparation épidémiologique liées à la cessation de l’état de danger), les personnes arrivant à la frontière avec la Hongrie et souhaitant demander l’asile seront refoulées et devront déposer leur demande auprès des ambassades ou des consulats hongrois dans un pays voisin. […]

« L’accès effectif au territoire est une condition préalable essentielle pour pouvoir exercer le droit de demander l’asile », a ajouté l’agence des Nations unies.

La Hongrie s’engage à protéger les frontières de l’UE contre l’« immigration clandestine ».

Un porte-parole du gouvernement hongrois a déclaré que les nouvelles règles donneraient la possibilité aux demandeurs d’asile de soumettre leurs demandes de manière réglementée.

« L’immigration clandestine va à l’encontre des réglementations hongroises et de l’Union européenne », a déclaré le porte-parole du gouvernement dans un courriel. « Par conséquent, conformément à l’opinion du peuple hongrois, la Hongrie continuera à protéger les frontières Schengen (accord sur les déplacements sans visa) de l’UE contre l’immigration clandestine ». […]

infomigrants.net

 

Alain Finkielkraut : "beaucoup d'antiracistes' critiquent la France mais pourquoi est-elle la destination rêvée d'une majorité de jeunes Africains et Maghrébins?"
La chanteuse malienne Inna Modja : "Ceux que l'on appelle migrants économiques sont en fait des réfugiés climatiques"

Commentaires

Accueil
Menu