Plein ecran

États-Unis : selon une étude les manifestations Black Lives Matter feraient baisser la propagation du Covid19 dans les grandes villes

30/06

Alors que les manifestations contre le racisme et la violence policière déferlaient sur le pays, attirant des foules massives dans les rues en pleine pandémie, les responsables de la santé publique s’inquiétaient de l’impact global.

Ces manifestations – que de nombreux responsables de la santé ont déclaré soutenir – se révéleraient-elles également être des manifestations de super-diffusion du virus ?

Mais une nouvelle étude menée par une équipe de recherche nationale qui comprend un professeur de l’université du Colorado à Denver a trouvé quelque chose de surprenant : Les protestations ont peut-être ralenti la propagation générale du coronavirus dans les villes qui ont connu de grandes manifestations, dont Denver.

« Nous pensons que ce qui se passe, c’est que les gens qui ne protestent pas restent à l’écart », a déclaré Andrew Friedson, le professeur de l’université du Colorado à Denver qui est l’un des co-auteurs de l’étude. « L’effet global pour toute la ville est une plus grande distanciation sociale parce que les gens évitent les manifestations ».
[…]

Lundi, un porte-parole du département de la santé publique et de l’environnement du Colorado a déclaré que, bien que l’État ait maintenant vu le nombre de nouveaux cas augmenter pendant deux semaines consécutives, « nous n’avons pas vu de lien clair entre les protestations et l’augmentation des cas ».

Le porte-parole, Ian Dickson, a déclaré que l’augmentation des infections « pourrait être due en partie au fait que certains habitants du Colorado ont modifié leur comportement – en particulier la socialisation dans des groupes plus importants, parfois sans s’éloigner ou sans porter de masque ».
[…]

Colorado Sun

Complément : Les manifestations aux États-Unis contre le confinement pourraient avoir largement propagé le virus, suggèrent les données des téléphones portables

La chanteuse malienne Inna Modja : "Ceux que l'on appelle migrants économiques sont en fait des réfugiés climatiques"
Rouen : trois policiers, auteurs de propos racistes, sexistes et homophobes sur un groupe WhatsApp, vont être révoqués

Commentaires

Accueil
Menu