Plein ecran

Le roi Philippe de Belgique demande pardon pour le passé colonial au Congo

30/06

COLONISATION – C’est une première dans l’histoire de la Belgique. Le roi Philippe a présenté ce mardi 30 juin “ses plus profonds regrets pour les blessures” infligées lors de la période coloniale belge en République démocratique du Congo.

Dans une lettre adressée au président de la RDC, Félix Tshisekedi, à l’occasion des 60 ans de l’indépendance de ce pays, le roi Philippe a écrit: “je tiens à exprimer mes plus profonds regrets pour ces blessures du passé dont la douleur est aujourd’hui ravivée par les discriminations encore présentes dans nos sociétés”.

″À l’époque de l’État indépendant du Congo (quand ce territoire africain était la propriété de l’ex roi Léopold II, ndlr), des actes de violence et de cruauté ont été commis, qui pèsent encore sur notre mémoire collective”, a assuré Philippe, qui règne depuis 2013.

Huff Post

Le Kawasaki du Covid-19 épargne les jeunes Blancs
Une tribune de Libération contre "le mythe de l' islamisation de la France"

Commentaires

Accueil
Menu