Plein ecran

Reading (GB) : 3 personnes mortellement poignardées par un réfugié libyen (MàJ : les 3 hommes « tués au hasard » étaient gays)

24/06

24/06/20

Les trois victimes de Reading tuées dans une attaque terroriste présumée sont connues comme de «vrais gentlemen» et de fiers membres de la communauté LGBT + de la ville.
Pink News


23/06/20


Reading : Hommage aux trois victimes de Khairi Saadallah : James Furlong, Joe Ritchie-Bennett et David Wails


22/06/20

Selon l’agence Press Association, le réfugié libyen avait été emprisonné en octobre pour des délits sans lien avec le terrorisme, dont l’agression raciste d’une policière en 2018 et dégradation volontaire.

En mars, la cour d’appel avait réduit sa peine à environ 17 mois d’emprisonnement en raison notamment de problèmes de santé mentale, dont de syndrome post-traumatique. Il a été libéré début juin.

(…) Le Point


Tous s’accordent à affirmer qu’il n’est pas inconnu des forces de police. Et pour cause, ce Lybien de 25 ans a en effet déjà été incarcéré en Angleterre. Plusieurs médias rapportent même qu’il n’était sorti de prison que depuis 16 jours avant l’attaque.

L’Indépendant



21/06/20

Khairi Saadallah a déjà fait l’objet d’au moins une condamnation pour « délit mineur de violence », a rapporté Sky News , et il aurait passé au moins 12 mois en prison .

Il était sous la surveillance du Service national de probation, a rapporté le Guardian , et les rapports judiciaires suggèrent un certain nombre de condamnations supplémentaires pour un homme du même nom, âge et adresse.

Aucune des condamnations antérieures du suspect ne serait liée au terrorisme, mais des sources de sécurité ont déclaré à la BBC qu’il était connu du MI5.

[…]

The Sun


L’individu arrêté sur les lieux est Khairi Saadallah, un réfugié libyen de 25 ans.

Des témoins affirment qu’il s’est approché d’un groupe d’hommes d’âge moyen qui étaient assis en train de boire dans le parc et s’est soudainement mis à les poignarder. Trois hommes sont morts dans l’attaque.

Il semblerait que M. Saadallah soit arrivé en Grande-Bretagne il y a plusieurs années en tant que demandeur d’asile à la suite de la guerre civile en Libye.

Telegraph


La police britannique a annoncé dimanche considérer désormais comme « terroriste » l’attaque au couteau qui a fait trois morts samedi soir dans un parc de Reading, à l’ouest de Londres.

LaPresse.ca


20/06/20

Royaume-Uni – Trois personnes sont mortes et trois autres ont été grièvement blessées après avoir été poignardées dans un parc à Reading, a confirmé la police.

Selon la BBC et le Telegraph, le suspect arrêté est un Libyen.


Des témoins cités par l’agence de presse PA ont indiqué qu’un homme avait attaqué plusieurs groupes réunis dans ce parc lors de cette soirée ensoleillée.

« Le parc était plein, beaucoup de gens étaient assis pour boire un verre avec des amis quand une personne est arrivée, a soudainement crié des mots inintelligibles et est allée vers un groupe, essayant de les attaquer au couteau », a raconté un des témoins.

« Il a poignardé trois d’entre eux, gravement dans le cou et sous les bras, puis il s’est retourné et a commencé à courir vers moi, on s’est retournés et on a commencé à courir », a expliqué un coach sportif de 20 ans. « Quand il a réalisé qu’il ne pourrait pas nous rattraper, il a réussi à atteindre une personne à l’arrière du cou et quand il a vu que tout le monde commençait à courir, il est parti du parc », a-t-il raconté.

RTS.ch


La police a arrêté un homme sur les lieux des coups de couteau à Reading au cours desquels trois personnes sont décédées et deux sont en soins intensifs à l’hôpital.

Une source a déclaré au Telegraph qu’il y avait trois personnes déclarées mortes sur les lieux et deux transférées aux urgences de l’hôpital Royal Berkshire, où elles recevaient une réanimation.

La police retient un homme en garde à vue et la police traite l’incident comme une attaque aléatoire.

Telegraph


  • Plusieurs personnes auraient été poignardées dans un parc public à Reading ce soir.
  • Une vidéo circule actuellement sur les réseaux sociaux montrant 4 personnes en cours de réanimation au milieu des cris.
  • Les images montrent ces personnes couvertes de sang gisant dans l’herbe des jardins Forbury à Reading.
  • Le policiers sont sur place, deux hélicoptères médicaux ont atterri près des lieux. Des témoins ont également rapporté avoir vu un hélicoptère de police réalisant une potentielle chasse à l’homme.

Daily Mirror

Agde (34): deux employés du McDonald's roués de coups par une quinzaine de personnes
Une conférence animée par Rokhaya Diallo contre le racisme systémique sponsorisée par la région Normandie, la commission européenne, la maison de l'Europe..

Commentaires

Accueil
Menu