Plein ecran

Camps de migrants en Ile-de-France : « On est reparti pour un cercle infernal puissance 10 »

20/06

Après la crise du Covid-19, les migrants et demandeurs d’asile se retrouvent de nouveau à la rue et réinvestissent le nord de Paris. Les associations poussent un cri d’alarme.

(…) La situation pourrait s’aggraver cet été. « Il va y avoir des problèmes de présence d’acteurs humanitaires qui seront en nombre réduits en juillet et août. L’ouverture des frontières va provoquer une nouvelle vague d’immigration et, en plus, on voit arriver une population française nouvellement précaire », s’alarme Corinne Torre. « On est reparti pour un cercle infernal puissance 10 », conclut, lasse, la cadre associative.

(…) Le Parisien

« Dijon, le déni de la République »
Violences à Dijon : le président Kadyrov défend les actes « corrects » des Tchétchènes

Commentaires

Accueil
Menu