Plein ecran

Tchétchènes contre Maghrébins à Dijon : l’armistice s’est négocié à la mosquée (MàJ : 3 suspects remis en liberté)

16/06

18/06/20

Violences à Dijon : l’imam tchétchène de Dole en garde à vue

Violences à Dijon: coup de filet dans la communauté tchétchène, plusieurs interpellations en France

17/06/20

4 interpellations suite aux violences à Dijon: 3 remises en liberté sans charges, une condamnation à une amende

François Rebsamen, maire socialiste de Dijon : « je n’ai pas vu d’armes […] il ne faut pas toujours croire ce que raconte les réseaux sociaux »

Dijon : entre les communautés tchétchène et maghrébine, l’armistice s’est négocié à la mosquée (MàJ)

16/06/20


15/06/20


Les bagarres Place de la République sont presque devenues une habitude. Mais celle de ce vendredi 12 juin 2020 dans la nuit, était impressionnante : plusieurs dizaine de personnes réunies, armées de barre de fer et de battes de baseball. Il s’agirait d’un règlement de compte entre des membres de la communauté tchétchène venus de toute la France, et des dealers maghrébins dijonnais.

Tout commence sur les réseaux sociaux la semaine précédente. La communauté tchétchène y appelle au rassemblement, afin de venger l’un de leurs membres : un garçon de 16 ans qui aurait été « passé à tabac » à Dijon par un groupe de dealers plus âgés. Le jeune serait toujours hospitalisé dans un état grave, nous indique une membre de la communauté tchétchène.

Le soir même, des tchétchènes venus des quatre coins de la France s’en prennent donc à un bar à chicha : le « Black Pearl », Place de la République, où se trouvaient les potentiels coupables. Des vidéos de ces échauffourées ont ensuite circulé sur les réseaux sociaux. Une bagarre faisant une dizaine de blessés, dont certains sérieusement : l’un d’eux aurait le bras cassé, certains sont en incapacité de travailler.

France Bleu


14/06/20

Les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser la foule. Selon le parquet, il y a eu des rixes et des blessés, mais pas de blessure grave.

D’après nos confrères du Bien Public, l’une des cibles était un bar à narguilé du centre-ville de Dijon. Un établissement fermé et placé sous scellé judiciaire. Une enquête est ouverte, nous devrions en savoir plus d’ici la fin du week-end.

Le week-end précédent déjà, des témoins avaient raconté à France Bleu Bourgogne la grosse bagarre sur laquelle ils sont tombés en sortant des bars Place de la République.

France Bleu

Gilles-William Goldnadel : "Quand on considère que l'immigration est une chance merveilleuse pour la France, on n'a pas envie de parler des événements de Dijon"
Mobilisation de policiers dans de nombreux commissariats suite à la "trahison" de Castaner (MàJ : nouvelle mobilisation à La Défense)

Commentaires

Accueil
Menu