Plein ecran

Sirât Alizza à Limoges : « C’est le Code Pénal qu’il faut brûler ! »

Sep
2010

Addendum 21/09 : Intervention hier de Cortex, responsable de Forsane Alizza (ex-Sirat Alizza), sur Radio France Maghreb (avec référence à Fdesouche)

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xew8gu_radio-france-maghreb-invite-david-b_news[/dailymotion]

____________________________________________________________

Une manifestation de musulmans « révoltés » a eu lieu dans le centre-ville de Limoges, hier soir, entre 17 et 18 heures.

On est entre 10 et 15 millions ! »

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=OJviivbNJTw[/youtube]

2e partie (« discussion » avec un journaliste de France 3 à partir de 7′ puis procession dans la rue) :

Un homme a harangué les foules à l’aide d’un porte-voix, notamment place de la Motte, puis rue Jean-Jaurès et place des Bancs. Très rapidement, des dizaines de personnes l’ont entouré et l’ont suivi dans les rues de la ville.

Sur une banderole blanche était inscrit en lettres rouges Coran brûlé, musulmans révoltés, en référence à ce révérend de Floride, Terry Jones, qui avait menacé ces derniers jours de brûler le Coran. Alternant langue arabe et langue française, l’homme a lancé selon de nombreux commerçants des « slogans de haine ». « C’était quelque chose de très violent », témoigne une commerçante souhaitant garder l’anonymat.

« Comprenez-moi, je n’ai pas envie qu’ils me pètent la vitrine, je préfère ne pas donner mon nom, ni que mon magasin soit cité. J’en frémis encore. » « Les policiers eux-mêmes ne sortent pas de leur voiture et laissent baissée leur fenêtre », témoignait un autre commerçant.

L’organisateur ferait partie du groupe Sirât Alizza, le même qui avait fait une action antijuive au Mac Donald’s de Limoges en juin. Notre photographe leur a demandé s’il pouvait prendre une photo de la manifestation, comme c’est le cas chaque fois qu’un événement se produit à Limoges « Va-t-en avec ton appareil. Sinon on te casse la gueule. »

Le Populaire

NB : Le 11 septembre 2010, le site internet de Sirat Alizza (devenu Forsane Alizza) avait appelé à la guerre contre « les islamophobes ».

(Merci à James)

Danemark : Ça chauffe dans les banlieues
Le fils d'Éric Besson agressé ?

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu