Plein ecran

« Je suis vraiment désolé » : le mea culpa du coordinateur de l’étude de The Lancet sur l’hydroxychloroquine

05/06

Ses conclusions avaient eu un incroyable retentissement politique et sanitaire. L’OMS avait décidé de suspendre temporairement ses essais cliniques sur la chloroquine et l’hydroxychloroquine, tandis que le gouvernement français avait, lui, carrément demandé de ne plus prescrire ces médicaments en milieu hospitalier.

Mandeep R. Mehra, directeur médical du centre cardiaque et vasculaire de l’hôpital Brigham and Women’s à Boston, se confond aujourd’hui en excuses. Ce jeudi, le coordinateur de l’étude controversée publiée le 22 mai dans The Lancet a demandé à la revue de retirer cet article.

(…) Le Parisien

La préfecture de police de Paris interdit deux rassemblements en hommage à George Floyd prévus samedi
Saint-Denis (93) : un jeune homme de 18 ans tué par balles, deux blessés

Commentaires

Accueil
Menu