Plein ecran

Affaire Traoré : la manifestation interdite mais tolérée vire à l’émeute (MàJ : le préfet va faire un signalement au parquet de Paris)

03/06

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, devrait faire un signalement sur la base de l’article 40 au parquet de Paris pour «organisation de manifestation interdite» selon une source proche du dossier. L’article 40 du code de procédure pénale impose aux agents publics le signalement de crimes ou de délits dont ils auraient connaissance dans leurs fonctions.

Ce rassemblement avait été au préalable interdit par la préfecture de police qui arguait qu’il pouvait jouer un rôle dans la propagation du coronavirus. «En outre, la tonalité de l’appel à manifester relayé par les réseaux sociaux laisse craindre que des débordements aient lieu sur un site sensible», avait déclaré la préfecture de police.

Cnews


En direct

En vrac

 



https://twitter.com/gigalolix/status/1267899775136956417

La famille d’Adama Traoré, avec d’autres victimes de violences policières présumées, qui figurent parmi les organisateurs de ce rassemblement, ont toutefois annoncé que le rassemblement était maintenu et qu’il ne s’agit ici que d’une tentative “d’intimider ceux qui réclament la justice”. “C’est la preuve que nous sommes sur la bonne voie”, peut-on lire sur un poste Twitter du compte La Vérité Pour Adama.[…]

Le Huff Post



Le collectif Justice pour Adama, du nom du jeune homme de 24 ans mort à la suite d’une interpellation en juillet 2016, conteste les conclusions de la dernière expertise médicale en date, transmise fin mai aux juges d’instruction en charge du dossier, et appellent à manifester devant le Tribunal de Paris, mardi 2 juin 2020. […]

Actu.fr

La présence d'antifas à la manif pour Adama Traoré ne fait pas l'unanimité
Etats-Unis : Les manifestations #blacklivesmatter entraînent un pic des cas de coronavirus

Commentaires

Accueil
Menu