Plein ecran

Mathieu Bock-Côté : « La droite intériorise les exigences de la gauche, et se justifie au nom de la modernité et du pragmatisme »

31/05

Charismatique et joviale, Valérie Plante, la mairesse de Montréal, pourrait passer pour la cousine survitaminée d’Anne Hidalgo. Elle n’en demeure pas moins une idéologue de gauche inflexible. Mathieu Bock-Côté, accuse la droite «d’intérioriser les exigences de la gauche».

Depuis son élection, en novembre 2017, elle a cherché à convertir la métropole québécoise en laboratoire du néoprogressisme. Sans surprise, elle ne cache pas son hostilité aux automobilistes. Mais l’essentiel est ailleurs.

En 2018, elle avait envisagé, avant de reculer, la mise place d’une brigade anti-rumeurs, censée surveiller les conversations des citoyens pour contenir la diffusion des discours critiques sur l’immigration. Adepte du multiculturalisme, elle présentait récemment dans un clip vidéo une vision de l’histoire de Montréal gommant complètement ses origines françaises, en plus de multiplier les discours remettant en question la légitimité de la présence européenne en Amérique. Les Québécois sont de trop chez eux. La mauvaise conscience occidentale touche là son paroxysme. […]

On peut le prédire, demain, la droite médiatiquement convenable adoptera l’écriture inclusive. Parce qu’elle refuse de prendre au sérieux la guerre idéologique menée par le régime diversitaire, elle en vient toujours à s’y soumettre, avant d’accuser ceux qui s’obstinent à lui tenir tête de déraper vers l’extrême droite. […]

Le Figaro

George Floyd : Carte interactive des émeutes et manifestations aux USA
Toulouse : des jeunes mineures sous la responsabilité des foyers pour l'enfance ont été exploitées sexuellement

Commentaires

Accueil
Menu