Plein ecran

« Je vais vous écraser, vous exécuter, demain matin il y aura un attentat à Aiton » huit mois ferme pour apologie d’un acte de terrorisme

28/05

Dylan, 21 ans, comparaissait ce jeudi 24 mai pour avoir injurié, menacé de mort et d’attentat terroriste des surveillants et la directrice du centre pénitentiaire d’Aiton.

«Ma croyance passe au-dessus de celle de la loi des hommes, je crois en la loi de Dieu ». Placé en détention pour association de malfaiteur en vue d’une entreprise terroriste et suivi par le parquet anti-terroriste de Paris, Dylan recèle aussi dans un passé judiciaire somme toute assez court des faits de vols, d’extorsion et de cession de drogue. Compatible avec la loi de Dieu  ?

[…] Le 15 mai, en fin de journée, un de ses voisins du quartier d’isolement fait un malaise nécessitant l’intervention des pompiers. Dans sa cellule, Dylan diffuse au maximum du volume la lecture du coran. Sommé d’interrompre cette musique a caractère religieux pendant que les secours interviennent, il fait la sourde oreille. Les surveillants décident donc de couper le courant dans sa cellule. Pas dans la salle de bain. Le prévenu prend donc une rallonge et remet à fond les textes chantés. C’en est trop pour les gardiens qui coupent ici aussi l’électricité…

Que n’avaient-ils fait  ! Dylan se répand en injures  : « Je vais vous écraser, vous exécuter, demain matin il y aura un attentat à Aiton ». Puis faisant référence aux événements du bataclan  : « Ah, vous avez couru comme des lapins le 15 novembre ».

[…]

Évoquant sa personnalité, la juge parle de son mariage religieux avec « l’une des premières mineures partie en Syrie en 2015 ». Dylan est fier.

[…]

Les juges ont condamné Dylan à 8 mois de prison ferme.

Le Messager

Nissan ferme son site de Barcelone : la fureur des employés "lâchés en pleine pandémie"
États-Unis : Le FBI déjoue un attentat islamiste lors d'une opération d’infiltration en Floride

Commentaires

Accueil
Menu