Plein ecran

Etats-Unis : Twitter signale un tweet de Donald Trump comme trompeur, une première (MàJ : Trump menace de «réglementer fortement», voire «fermer» les réseaux sociaux)

27/05

29/05/20

Émeutes aux États-Unis : Trump parle de tirer sur les pillards, Twitter restreint son tweet pour « apologie de la violence »


27/05/20

Le ton monte entre Donald Trump et les réseaux sociaux. Le président américain a déclaré mercredi sur Twitter que «les Républicains ont le sentiment que les réseaux sociaux bâillonnent totalement les voix conservatrices». En réponse, «nous les régulerons fortement, ou les fermerons, pour les empêcher de le faire». Donald Trump compte plus de 80 millions d’abonnés à son compte Twitter.

(…) Le Figaro

26/05/20

Twitter a ajouté mardi une mention « vérifiez les faits » à deux tweets de Donald Trump qui affirmait que le vote par correspondance était nécessairement « frauduleux ». Une première alors que les réseaux sociaux sont souvent accusés de laxisme dans leur traitement des propos tenus par des dirigeants.

La riposte du président américain n’a pas tardé : « Twitter interfère avec l’élection présidentielle de 2020. Ils disent que ma déclaration sur le vote postal est incorrecte, en se basant sur des vérifications des faits par Fake News CNN et le Amazon Washington Post » a réagi Donald Trump, qui est suivi par 80 millions de personnes sur son réseau social de prédilection. « Twitter étouffe la LIBERTE D’EXPRESSION », a-t-il ajouté.

« Ces tweets contiennent des informations potentiellement trompeuses sur le processus de vote et ont été signalés pour fournir du contexte additionnel sur le vote par correspondance. Cette décision a été prise en accord avec l’approche que nous avons présentée plus tôt ce mois-ci », a justifié un porte-parole de la plateforme.Etats-Unis : Twitter signale un tweet de Donald Trump comme trompeur, une première

Strasbourg : des pompiers attaqués aux cocktails Molotov lors d'un guet-apens tendu dans le quartier du Neuhof
Raffia Arshad, première juge à porter le hijab au Royaume-Uni

Commentaires

Accueil
Menu