Plein ecran

Propos de Camélia Jordana : Angèle la défend en relayant le photo montage d’un groupe antifa la comparant à Zemmour (MàJ)

27/05

27/05/20

La chanteuse Adèle a partagé sur son compte Instagram une photo qui stigmatise la position de France dans l’ « affaire » Camélia Jordana. (via CQ)


25/05/20

De la « Nouvelle Star » au cinéma, la métamorphose de Camélia Jordana

(Article de Vanity Fair du 25 NOVEMBRE 2017)

[…]

[…]

Policier délibérément percuté par une voiture : un délégué Unité-SGP tance « les propos indignes d’une Camelia Jordana, en mal de reconnaissance »

24/05/20



Le syndicat de police Alliance a dénoncé dimanche des « accusations inadmissibles envers les policiers (racisme, meurtres…) », dans un communiqué où il dit saisir le procureur de la République et demande au ministre de l’Intérieur d’en faire de même.

Le syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN) a pour sa part pointé du doigt sur Twitter un « témoignage consternant d’une ‘nouvelle star de la bêtise’ qui démontre en deux minutes la pauvreté de sa pensée, accompagnée d’arguments scandaleux et calomnieux, le tout sur le service public ».

LCI





Invitée sur le plateau de Laurent Ruquier, la chanteuse Camélia Jordana (née Riad-Aliouane) s’est exprimée sur les accusations de violences policières qui ont marqué la France ces dernières années. Et a fait part de son malaise.

Après des semaines d’absence à cause du coronavirus, On n’est pas couché a effectué sa rentrée ce samedi sur France 2. Invités pour cette première, la chanteuse et actrice Camélia Jordana et l’auteur Philippe Besson se sont entretenus au sujet des accusations de violences policières qui ont marqué la France ces dernières années.

« Je parle des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue et qui se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau. C’est un fait«  , a déclaré la chanteuse et actrice.

« Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic. Et j’en fais partie. Aujourd’hui j’ai les cheveux défrisés; quand j’ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France.  » […]

bfmtv

Interrogée sur les manifestations en Algérie en mars 2019 : « «Mes parents sont Français, tous les deux d’origine algérienne. Et j’ai appris récemment que mes deux grands-pères avaient milité, sans se connaître, au FLN. Ils avaient été emprisonnés en France, sans jugement, puis relâchés. Je viens donc d’une famille de résistants, c’est dans mon ADN».

Elle

Deux avocats de Tariq Ramadan avaient d’abord proposé leurs services à des plaignantes
Patrick et Isabelle Balkany condamnés à 5 et 4 ans de prison pour blanchiment aggravé et prise illégale d'intérêt

Commentaires

Accueil
Menu