Plein ecran

Bobigny : les policiers refusent d’escorter des gardés à vue atteints du Covid-19… qui sont libérés

J-5

Une femme positive au Covid-19 et son compagnon suspecté d’être infecté ont été remis en liberté ce jeudi sans voir de juge. Les policiers du dépôt ont refusé de les conduire à l’audience.

Il arrive de plus en plus que des gardés à vue invoquent être contaminés au Covid-19 pensant échapper à un passage par le commissariat. Ce ne fut pas le cas de ce couple interpellé le 19 mai à Aulnay-sous-Bois pour une grosse escroquerie à la zaïroise. L’homme réceptionnait de la marchandise en provenance de Belgique via une commande émise par une société fictive qui ne payait jamais sa dette.

(…) Le Parisien

Nanterre : en pleine crise sanitaire, ils pensent aussi aux migrants
Argenteuil (95) : cinquième nuit d'émeutes (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu