Plein ecran

Grèce : des anarchistes suspectés d’incendies criminels coordonnés à Athènes

J-5

Des incendies criminels à travers l’Attique à l’aube de lundi ont été coordonnés de manière centrale, selon la police hellénique (ELAS), qui cite également un appel publié sur un site Web le 15 mai pour une escalade des attaques par des anarchistes.

La police pense que l’incendie criminel pourrait avoir impliqué des anarchistes vivant dans les zones où les attaques ont eu lieu – Pangrati, Nea Smyrni, Neos Kosmos, Galatsi, Kypseli et Halandri.

Le moment de toutes les attaques, entre 2 h 05 et 2 h 20, suggère qu’elles étaient coordonnées de manière centrale.

Plus de 15 fourgons de supermarchés et de sociétés de messagerie ont été ciblés dans les incendies criminels, ainsi que trois distributeurs automatiques de billets Alpha Bank.

Quarante suspects ont été amenés pour interrogatoire, mais il n’y avait aucune preuve permettant de les relier aux attaques.

Quelques heures avant les attaques en Attique, des anarchistes se sont affrontés avec la police à Thessalonique, leur tirant plus de 20 bombes incendiaires.

Ekathimerini

Argenteuil (95) : des milliers de personnes défilent pour demander justice pour Sabri, mort à moto
L'ONU exhorte les pays européens à débarquer 160 migrants bloqués en Méditerranée

Commentaires

Accueil
Menu