Plein ecran

Grande-Bretagne : Un devoir scolaire donné à des enfants de 11 ans consistait à définir les termes « pornographie hardcore et transexuelle »

J-7

Mme Taylor a déclaré que sa fille « n’était qu’à l’école primaire l’année dernière et vivait sa meilleure vie, maintenant on lui demande faire des recherches sur la pornographie hardcore ».

Les jeunes de 7, 8 et 9 ans ont été mis au travail pour leur classe d’éducation personnelle, sociale et sanitaire (PSHE), dans le cadre de leur apprentissage à domicile pendant la fermeture de l’école à cause du coronavirus.

Les enseignants de l’Académie de l’Archevêché de Sentamu, dans l’est de Hull, ont demandé aux jeunes de 11 à 14 ans de « définir » la pornographie, la pornographie douce, la pornographie hardcore et la pornographie transsexuelle, ainsi que les mutilations génitales féminines, les rêves humides, la traite, la circoncision masculine, le repassage des seins, etc.

Suite aux plaintes des parents, l’académie a présenté ses excuses.
(…)

«Le matériel PSHE que nous partageons avec les éléves est produit conformément aux directives du gouvernement, aux programmes d’études de l’Association PSHE et à la définition d’éducation sexuelle du Forum sur l’éducation sexuelle. Ils couvrent également la loi sur l’égalité de 2010.

Mirror

Suisse : jusqu'à 13 ans requis contre 4 jeunes Français suite à un agression de femmes à la sortie d'une discothèque
Le Professeur Didier Raoult dément rejoindre une grande université chinoise afin de fuir la bureaucratie et l'absence de liberté d'expression en France (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu