Plein ecran

Etats-Unis. Pâques/Ramadan : les musulmans dénoncent les propos «insultants» de Trump suggérant un traitement plus favorable pour les musulmans que pour les chrétiens pendant le confinement

21/04

Lors d’une conférence de presse quotidienne dédiée à la lutte contre le Covid-19 samedi 18 avril, le président américain Donald Trump a insinué que, face aux mesures de confinement décrétée dans plusieurs Etats pour lutter contre l’épidémie, les musulmans bénéficieraient d’un traitement plus favorable pendant le mois du Ramadan que les chrétiens durant Pâques, dénonçant ses adversaires politiques, les Démocrates, dans un supposé deux poids, deux mesures « injuste » envers les chrétiens.

Donald Trump a tenu ces propos après qu’une journaliste l’ait interrogé sur son retweet d’un post écrit par un confrère américain, Paul Sperry : «Voyons si les autorités appliqueront les mesures de distanciation sociale pour les mosquées pendant le Ramadan comme elles l’ont fait pour Pâques. »

«Il pourrait y avoir une différence. Nous verrons bien ce qui va se passer. Parce que j’ai vu une grande disparité dans ce pays», a-t-il répondu. «Je ne sais pas ce qui s’est passé dans ce pays mais il semble que la religion chrétienne est traitée différemment par rapport à avant et je pense qu’elle est traitée injustement», a-t-il ajouté.

Le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) a condamné, dimanche 19 avril, les propos « sans preuve» tenus par le président américain, de nature à alimenter «un fantasme islamophobe». «La tentative sectaire du président Trump d’utiliser les Américains musulmans comme un jeu politique juste avant le mois béni du Ramadan est aussi source de divisions qu’elle est insultante», a déploré le directeur exécutif du CAIR, Nihad Awad. […]

saphirnews

Femmes sans-abri et migrants mineurs isolés logés dans un hôtel étoilé à Genève : "C'est le luxe"
Nouvelle nuit d'émeutes généralisées ce lundi soir : commissariat attaqué, pompiers attaqués, mortiers ... (vidéos)

Commentaires

Accueil
Menu