Plein ecran

Clermont (60) : Walid contrôlé pour la 10ème fois en 12 jours sans attestation de déplacement, mais avec de la cocaïne et un pistolet. La procureure : « les premières fois, il était SDF : ses parents l’avaient mis dehors »

08/04

Lundi 6 avril, à Clermont, les forces de l’ordre contrôlent un homme de 23 ans, habitant Fitz-James, au volant de sa voiture. Il n’a pas d’attestation de déplacement et c’est la dixième fois que Walid Bourarach est contrôlé sans avoir de quoi justifier ses sorties depuis le 24 mars, dans différentes communes de l’Oise, de la Somme ou de Seine-Maritime. De plus, dans sa voiture, on retrouve un sachet de 5 grammes de cocaïne et une boulette de résine de cannabis, ainsi qu’un pistolet d’alarme.

L’homme a été jugé ce mercredi 8 avril en comparution immédiate à Beauvais, à huis clos en raison du confinement. Le casier judiciaire du jeune homme est déjà fourni. Extorsion lorsqu’il était mineur, trafic de stupéfiants, et il était sous le coup d’un sursis avec mise à l’épreuve pour un délit routier commis en 2018.

« Il a affirmé qu’il n’avait pas conscience, pour le confinement, mais aussi qu’il était SDF les premières fois où il avait été contrôlé, suite à une dispute avec ses parents, chez qui il réside », explique Aurore Masson, procureure de la République. Le tribunal l’a condamné à 8 mois de prison avec maintien en détention et a révoqué le sursis de quatre mois.

Le Courrier Picard

Zemmour : "Sibeth Ndiaye disait que les masques et les tests étaient inutiles (...) Je ne la crois jamais. Quand elle dit quelque chose, je comprends le contraire"
Marsannay-la-Côte (21) : Il incendie quatre véhicules car il s’ennuyait en confinement

Commentaires

Accueil
Menu