Plein ecran

Le Tchad affirme s’être débarrassé de Boko Haram

07/04

 

Le Tchad en aurait-il fini avec les djihadistes de Boko Haram ? C’est ce qu’a affirmé à l’Agence France-Presse un porte-parole du gouvernement tchadien lundi 6 avril. Quelques jours plus tôt, durant le week-end, le président du Tchad, Idriss Déby Itno, avait indiqué : « Sur l’ensemble de la zone insulaire, il n’y a pas un seul djihadiste. » Il se trouvait alors dans la province du Lac, où il s’était déjà rendu mi-mars pour superviser une riposte contre Boko Haram, après une attaque du groupe qui avait tué une centaine de militaires tchadiens.

Selon le président, les djihadistes encore libres « sont entrés soit au Niger, soit au Nigeria, soit au Cameroun ». Les membres de Boko Haram auraient donc quitté la nuée d’îlots éparpillés sur le lac Tchad, vaste étendue d’eau marécageuse à la frontière des quatre pays. Le président Déby ne cache pas sa frustration envers ses trois voisins, avec qui le Tchad combat Boko Haram depuis 2015 au sein de la Force multinationale mixte (FMM).

Hubert Védrine : "Toute personne qui disait qu'il faut peut-être avoir des réserves stratégiques passait pour un crétin archaïque souverainiste"
Coronavirus - “Les gens confinés se prennent pour des policiers” : les appels au 17 pour délation explosent

Commentaires

Accueil
Menu