Plein ecran

Woody Allen se défend : pourquoi il n’écrit pas de personnages noirs

01/04

Woody Allen affirme dans ses mémoires Soit dit en passant que l’absence de diversité dans ses films ne l’empêche pas d’être progressiste.

« J’ai reçu des critiques au fil des ans, sur le fait que je ne mettais pas dans mes films des personnes afro-américaines. Alors que la discrimination positive peut être une solution très positive dans de nombreux domaines, cette politique ne fonctionne pas en ce qui concerne les castings. Je caste toujours quelqu’un en gardant à l’esprit que la personne colle le plus possible au rôle.

Quand vient la question de la politique raciale, j’ai toujours été quelqu’un de libéral, voire même peut-être radical. J’ai participé à la marche sur Washington avec Martin Luther King, j’ai beaucoup donné pour l’Union Américaine pour les Libertés Civiles quand ils en avaient besoin pour leur campagne sur le Voting Right Act en 1965 ; j’ai donné des prénoms à mes enfants qui étaient ceux de mes héros afro-américains, et j’ai déjà dit publiquement dans les années 1960 que j’étais à fond pour que les afros-américains puissent atteindre leur but par n’importe quel moyen. Cependant, lorsqu’on parle de casting, je ne raisonne pas en termes politiques, mais selon ce qui me semble correct en terme de dramaturgie. »

[…]

Ecran large

Au Sénégal, «la main de l’étranger», bouc émissaire idéal de la crise du coronavirus?
Libye : l’UE redéploie des navires en Méditerranée, une mission baptisée Irène qui prendrait fin s’il s’avère qu’elle encourage les traversées migratoires

Commentaires

Accueil
Menu