Plein ecran

Venus de toute la France, des milliers de soignants aident les hôpitaux les plus touchés par le coronavirus

31/03

Face à l’épidémie de coronavirus, des soignants arrivent de tout le pays pour prêter main forte à leurs collègues dans les régions les plus touchées. C’est le cas notamment en Île-de-France, où le nombre de malade explose et où les hôpitaux peinent désormais à faire face. Plus de 12 000 volontaires ont déjà proposé leurs services, malgré les inquiétudes et les problèmes logistiques.

Cécile, infirmière dans une clinique privée à Rennes, est sur le départ lundi 30 mars. Dans quelques heures, elle prendra la voiture avec quatre collègues. Direction Paris, avec la boule au ventre. « Il y a énormément d’appréhension parce que l’on ne côtoie absolument pas ça, confie-t-elle. On appréhende aussi le fait d’attraper le Covid-19. Maintenant, c’est le jeu« . « On ne peut clairement pas rester les bras croisés quand on sait que tout le monde est sous l’eau et que nous on est pour l’instant au calme. « .

Pour Arnaud, anesthésiste originaire de Carcassonne, c’est l’hôpital Bichat : « En tant qu’infirmier, on se sent obligés d’y aller pour aider les patients et nos collègues« . Depuis lundi 23 mars il travaille dans le service de réanimation, au plus près des patients atteints du Covid-19. « Ce sont des patients qui sont intubés, qui sont sédatés, décrit l’anesthésiste. Ils sont sur le ventre ou sur le dos, on les retourne pour améliorer leur respiration. » […]

Certains ont des difficultés à trouver un toit. Ce sont désormais les hôpitaux de Paris qui ont pris le relais pour loger ces 12 000 volontaires venus prêter main forte à tous les soignants d’Île-de-France.

francetvinfo

Méditerranée : l'ONG Sea Eye annonce la reprise des opérations de secours de migrants au large de la Libye
Coronavirus - L’armée en renfort à Nîmes, à Marseille, Toulouse et dans d'autres grandes villes du Sud

Commentaires

Accueil
Menu