Plein ecran

Coronavirus. Témoignage : des masques pour tous en Thaïlande et rien en France…

26/03

Salariée à France 3 Alsace et de retour de Thaïlande, j’ai pu comparer l’efficacité (ou non) des mesures prises dans les deux pays pour endiguer la propagation du coronavirus. De la pénurie de masques en France à la profusion à Bangkok, mon voyage se résume à ces deux images.

Tandis que les malades du Covid-19 se multiplient en France, les pharmacies sont déjà en pénurie de masques et de gel hydroalcoolique. En Thaïlande, le nombre de malades augmente lui aussi depuis ces derniers jours, mais les équipements ne viennent pas à manquer. On comptait un mort et 50 personnes infectées le 9 mars dernier, le jour de mon départ. Des distances de sécurité d’un mètre à la prise de température systématique, chaque pays contient, à sa manière, la propagation du coronavirus. […]

La première partie du séjour à Bangkok, la capitale du pays, est déroutante. Face au coronavirus, les mesures de protection sont appliquées à la lettre. Dans la rue ou sur les routes, tous les Bangkokois portent un masque, sans exception. Dans les centres commerciaux comme à l’hôtel, la prise de température et le gel hydroalcoolique sont obligatoires pour pouvoir rentrer. À l’intérieur, comme à l’extérieur du centre commercial, toutes les rampes d’escaliers sont astiquées. […]

Mais en voyageant du nord au sud du pays, on remarque que les consignes sanitaires ne sont pas appliquées de la même manière sur l’ensemble du territoire. La différence est notable entre les grandes villes et les villages. […]

De retour à Bruxelles, le 21 mars, alors que le pays est en plein confinement, on s’attend à retrouver les dispositifs rencontrés à Bangkok ou à Abu Dhabi. Mais rien de tout cela. Pas de prise de température, aucun scanneur thermique ni de gel désinfectant. La seule règle à suivre : maintenir 1,50m de distance avec la personne devant soi, de quoi faire rire les voyageurs. Nous sommes stupéfaits. […]

francetvinfo

Coronavirus : un gendarme emporté par le Covid-19, une première
Port du masque : "Mais de qui se moque-t-on ?"

Commentaires

Accueil
Menu