Plein ecran

L’ UE sommée d’accueillir les réfugiés et d’accélérer le processus d’adhésion de la Turquie, « grand pays européen »

24/03

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que la Turquie ne pourra continuer à protéger seule les frontières de l’OTAN et de l’Union européenne.

M. Cavusoglu a rédigé un article intitulé « L’inaction de l’UE concernant les réfugiés syriens est une tache sur la conscience humaine » pour le Financial Times.

Il précise que l’UE prétend être une puissance mondiale montrant la voie à suivre dans le respect à l’ordre mondial basé sur les droits de l’homme. « Néanmoins, si rien n’est fait face au comportement de la Grèce à l’égard des réfugiés et au soutien stupéfiant de l’UE, cette affirmation s’effondrera », poursuit-il. […]

« En cette année de Brexit, s’aliéner le seul grand pays européen aspirant encore à rejoindre l’UE – et qui, de surcroît, joint le geste à la parole en tant qu’acteur responsable – est la plus grande folie politique depuis des générations. La Turquie, le Royaume-Uni et l’UE doivent s’unir pour stabiliser notre voisinage commun, tandis que l’UE accélère également le processus d’adhésion de la Turquie », conclut-il.

TRT

Coronavirus : Didier Raoult claque la porte du Conseil scientifique de Macron
Coronavirus à Lyon : face aux vols, les hôpitaux appellent les soignants à la vigilance

Commentaires

Accueil
Menu