Plein ecran

Justice : libération de tous les clandestins en attente d’expulsion des centres de rétention de Bordeaux, Toulouse, Rouen, Lesquin et Nice (MàJ)

21/03

21/03/20

Le coronavirus vide (presque) totalement le centre de rétention de Lesquin
D’ici la fin de la semaine, la plupart des personnes sans-papiers placées au centre de rétention administrative de Lesquin devraient être libérées. Au regard du blocus mondial lié au coronavirus, il n’est simplement plus possible de les expulser.

(…) La Voix Du Nord


Les quatre derniers étrangers en situation irrégulière ont été libérés ce vendredi soir et le Centre de rétention administrative (CRA) situé à la caserne Auvare à Nice, a été fermé.
Ils étaient trente-cinq étrangers sous le coup d’une interdiction du territoire national, et donc en attente d’expulsion, au début de la semaine. Des juges des libertés et de la détention les ont libérés.

Les quatre derniers étrangers en situation irrégulière l’ont été ce vendredi soir et le Centre de Rétention Administrative (CRA) situé à la caserne Auvare à Nice, a été fermé.

(…) Nice Matin


19/03/20

La rétention administrative des sans-papiers a-t-elle encore un sens en contexte de confinement ? Non, a répondu mardi matin un juge des libertés et de la détention (JLD) bordelais. Celui-ci a ordonné la sortie des 12 sans papiers qui étaient retenus au Centre de rétention administrative (CRA) de Bordeaux.

Dans sa décision, le magistrat a estimé que, dans le contexte actuel, la rétention n’était pas  » proportionnée « . Le juge a considéré que l’impossibilité de procéder à des reconduites à la frontière pour cause de fermeture des liaisons aériennes avec les pays concernés (ici il s’agissait de personnes tunisiennes, algériennes et géorgiennes) rendait  » vide  » la mesure de rétention, en l’absence de toute  » perspective « .

Des décisions analogues ont été prises ces dernières heures, notamment à Toulouse ou Rouen. Mais à Rennes, le juge a tranché autrement, estimant que  » la preuve de l’impossibilité de l’expulsion n’était pas rapportée « . (…)

Au Bangladesh, une prière géante contre le Covid-19
Coronavirus : Danièle Obono (LFI) propose de réquisitionner et de distribuer des téléphones mobiles aux détenus

Commentaires

Accueil
Menu