Plein ecran

Un ministre turc : « 1 million de migrants iront bientôt en Europe. Les gouvernements européens tomberont, leurs économies seront déstabilisées » (MàJ)

01/03

09/03/2020

Turquie : Erdogan à Bruxelles aujourd’hui pour discuter de « l’ouverture de nouveaux chapitres des négociations d’adhésion »


08/03/2020

Un ministre turc : « 1 million de migrants iront bientôt en Europe. Les gouvernement européens tomberont, leurs économies déstabilisées, ils ne pourront rien y faire »


05/03/2020

Turquie : 500 millions d’euros d’aides et faciliter la délivrance de visas, les mesures de la commission européenne pour apaiser Ankara


02/03/2020

Erdogan : « Des millions de migrants se dirigeront bientôt vers l’Europe (…) Les portes sont ouvertes. C’est fini » (MàJ)


01/03/2020


Selon le ministre turc de l’Intérieur, 76.358 migrants ont quitté la Turquie pour entrer en Europe. « Nous avons ouvert les portes ».


Grèce : 92% des Grecs jugent qu’il a trop de migrants dans leur pays, 80% veulent la fermeture de la frontière avec la Turquie (MàJ)




La version arabe de la télévision d’état turque twitte les itinéraires de migrants pour rejoindre la France


29/02/2020

Le vice-ministre grec de la Défense, Alkiviadis Stefanis, a accusé Ankara d’orchestrer ces déplacements : « Non seulement ils ne les arrêtent pas, mais ils les aident. » Samedi soir, des autocars chargeaient des migrants dans plusieurs villes turques pour les conduire vers la zone frontalière, d’après l’Organisation internationale pour les migrations.

(…) Le Figaro



Quelque 13.000 migrants ont afflué au long de la frontière gréco-turque à la suite des menaces lancées par le président turc Recep Tayyip Erdogan de laisser sortir les réfugiés voulant se rendre en Europe, a annoncé samedi l’ONU.

(…) «Les équipes qui travaillent le long de la frontière de 212 kilomètres entre la Turquie et la Grèce (…) ont décompté 13.000 personnes rassemblées aux points d’entrée officiels de la frontière à Pazarkule et Ipsala, ainsi qu’en d’autres endroits», a précisé l’OIM, ajoutant que les groupes comprenaient «de plusieurs douzaines à plus de 3.000 personnes».

«Le nombre de migrants venant d’Edirne (nord-ouest de la Turquie, ndlr) pour traverser la frontière grossit au cours de la journée à mesure que les voitures, taxis et les bus arrivent à Istanbul», a expliqué le chef de la mission turque de l’OIM Lado Gvilava.

(…) CNews


La Turquie maintiendra ses frontières avec l’Europe ouvertes pour permettre aux migrants de passer, a affirmé, samedi 29 février, le président turc, Recep Tayyip Erdogan. (…) « Nous n’allons pas fermer les portes », a déclaré Recep Tayyip Erdogan, affirmant que 18 000 migrants avaient déjà franchi celles-ci pour se rendre en Europe depuis vendredi, un chiffre impossible à confirmer.

Dans la matinée, la Grèce a annoncé avoir empêché 4 000 migrants venant de Turquie d’entrer « illégalement » sur le territoire grec. « La Grèce a été confrontée hier à une tentative organisée, de masse et illégale de violation de nos frontières et l’a surmontée. Nous avons protégé nos frontières et celles de l’Europe », a dit le porte-parole du gouvernement Stelios Petsas, après une réunion d’urgence présidée par le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis.

(…) France info



28/02/2020

La Turquie libère des prisonniers afghans pour qu’ils aillent en Europe et affrète des bus pour transporter les migrants vers la frontière (MàJ)



27/02/2020

La Turquie vient de décider l’ouverture totale de ses frontières maritimes et terrestres avec l’Europe et avec la Syrie pendant les trois prochains jours. Des centaines de migrants s’apprêtent à entrer en Grèce

La Turquie n’empêchera plus les migrants qui essaient de se rendre en Europe de franchir la frontière, a assuré un haut responsable turc vendredi.

La décision d’« ouvrir les portes » a été prise lors d’un conseil de sécurité extraordinaire présidé par le chef de l’Etat Recep Tayyip Erdogan dans la nuit de jeudi à vendredi.

Cette réunion a été convoquée après la mort d’au moins 33 militaires turcs dans la région d’Idleb (nord-ouest de la Syrie) dans des frappes aériennes attribuées par Ankara au régime syrien soutenu militairement par la Russie.

Environ 300 migrants à la frontière grecque

« Nous ne retiendrons plus ceux qui veulent se rendre en Europe », a déclaré ce responsable sous couvert d’anonymat. Selon les médias turcs, des groupes de plusieurs centaines de migrants se dirigeaient vendredi matin en direction de la frontière avec la Grèce dans l’ouest de la Turquie.

L’agence de presse DHA a ainsi rapporté qu’environ 300 migrants syriens, irakiens ou encore iraniens étaient arrivés dans la province d’Edirne, à la frontière grecque.

(…) Sud Ouest

Genres : comment adapter la langue française aux "non-binaires"
Bruno Canard : «Face aux coronavirus, énormément de temps a été perdu pour trouver des médicaments»

Commentaires

Accueil
Menu