Plein ecran

Boxe : Victime d’insultes et de menaces de mort, la famille Grau a répondu sur le ring

26/02

Enzo Grau (Boxe 85) a décroché le titre de champion de France seniors en moins de 60 kg, samedi à Levallois-Perret, dans un climat très hostile… Avec sa famille, le Sablais a été victime d’insultes et de menaces. Son père, qui est aussi son entraîneur, témoigne sur ce qu’ils ont vécu dans les Hauts-de-Seine : « On lui criait ’’on va avoir ta peau, tu vas mourir !’’ »

« On a senti un climat malsain là-bas, lâche l’entraîneur sablais. Ils ont voulu modifier la programmation du match d’Enzo (le passer du troisième au dernier combat), c’était soi-disant pour m’arranger… Mais j’ai refusé car je pense que sinon on ne serait pas sorti de la salle. » La tournure des événements va donner raison au père de famille.

Au moment de monter sur le ring, Enzo Grau a été insulté et menacé par les « supporters » de son adversaire, Ishaq Bentchakal (BAM L’Héritage). « On lui criait ’’on va avoir ta peau, tu vas mourir !’’ », révèle son papa. Ce climat hostile a ajouté de la pression au Vendéen, mais il est resté maître de ses émotions. « J’ai pensé à des grands champions qui arrivent à évoluer à l’extérieur », glisse le médaillé d’or au Mondial militaire 2019.

(…) Ouest-France

[…]
Ses supporters ont protesté de manière agressive. Certains, le visage dissimulé par des cagoules, descendant du balcon pour se retrouver sur le parterre.

Des mouvements de foule se sont produits, le service de sécurité est intervenu, mais aucune bagarre n’a éclaté, Grau étant venu sans supporters. Après un quart d’heure d’interruption, les finales ont repris, la centaine de supporters de Bentchakal ayant quitté la salle.
[…]

L’Equipe

Tuerie de la préfecture de police : La piste terroriste confirmée. Mickaël Harpon cherchait à "tuer des mécréants"
« Coming out » : Mehdi Djaadi, mais qu’est-ce qu’il a fait au bon Dieu ?

Commentaires

Accueil
Menu