Plein ecran

Jean-Paul Demoule, la protohistoire transgressive

23/02

Alors qu’en France refont surface des angoisses identitaires, l’archéologue et préhistorien Jean-Paul Demoule puise dans les temps très anciens de quoi éclairer un présent tourmenté selon une chronique du Monde.

Bien que riche de vestiges romains, Arles est un peu son village gaulois. Un îlot d’irréductibles communistes qui résistent pour l’heure à l’appel du Rassemblement national bien implanté en Camargue, doublé d’un havre de tranquillité, loin de l’intelligentsia parisienne. C’est ici que l’archéologue Jean-Paul Demoule, spécialiste du néolithique, a élu domicile il y a dix ans. […]

L’homme a l’esprit taquin. Il vient de signer le premier chapitre d’une « Histoire universelle de la connerie » (Sciences humaines, 2019), juste avant « Aux origines, l’archéologie » (La Découverte, 2020, 240 p. 19,90 €). D’articles de blogs en ouvrages scientifiques, il prend surtout plaisir à débusquer les mythes éculés de la France éternelle.

«J’aurais été déçu si l’extrême droite n’avait rien dit !», claironne-t-il à propos des réactions qu’a suscitées son best-seller, « Mais où sont passés les Indos-Européens ? Le mythe d’origine de l’Occident » (Seuil, 2014), récompensé par le prix Roger Caillois de l’essai et le prix Eugène Colas de l’Académie française. Une excursion érudite du côté de la linguistique qui, parce qu’elle démonte le mythe d’origine de l’Occident, lui a valu les foudres d’une armée de trolls. […]

Le Monde

Son ouvrage a été très critiqué par des linguistes comparatistes du CRLAO (Centre de Recherches linguistiques sur l’Asie Orientale) :

Jean-Paul Demoule : halte à l’imposture ! notes de lecture sur l’ouvrage “Mais où sont passés les Indo-Européens ?”

« Jean-Paul Demoule n’est pas bien informé sur les linguistes historiques modernes (y compris ceux qui travaillent sur les langues indo-européennes) : ceux-ci possèdent dans leur grande majorité une vision universaliste des langues et des cultures. Il n’est pas bien informé non plus sur la linguistique historique moderne, qu’elle s’occupe de langues indo-européennes ou d’autres familles. »

Laurent Sagart : « Jean-Paul Demoule et la linguistique historique »

« Monsieur Demoule est un préhistorien ; c’est un connaisseur de l’historiographie de notre discipline dans ses premiers moments, et cet ouvrage est un véritable gotha de la science du XIXe siècle. En revanche, son propos sur la non-existence de l’indo-européen en tant qu’idiome jadis parlé par des locuteurs relève moins de la science que de la doctrine, où s’abîme son ouvrage de façon assez regrettable. En somme, ce n’est pas l’indo-européen qui est un mythe : c’est la vision qu’en a l’auteur. »
D’outres comptes-rendus du livres :

D’autres analyses du livre

Suicide des agriculteurs : une mission confiée à un député LREM
LR, LREM, EELV, LFI, PC, NPA... "Tout sauf Aliot", vers un nouveau front républicain à Perpignan ?

Commentaires

Accueil
Menu