Plein ecran

Canada : Blessing Dugbeh, alors âgé de 19 ans, avait participé au viol collectif d’une fille de 15 ans en se sachant infecté du VIH

21/02

Un homme de l’Estrie a écopé de cinq ans de prison pour avoir participé à un viol collectif sur une mineure alors qu’il se savait atteint du VIH.

« En jouant à la roulette russe avec la santé de la jeune victime, l’accusé présente ici un degré nettement plus élevé de culpabilité morale », a soutenu jeudi la juge Claire Desgens en regardant Blessing Dugbeh dans le box des accusés, menottes aux poignets.

L’homme de 22 ans était de retour au palais de justice de Sherbrooke pour entendre sa peine.

En mai dernier, il a été reconnu coupable d’agression sexuelle en groupe, de contacts sexuels ainsi que d’incitation à des contacts sexuels sur une fille de 15 ans au cours d’une fête survenue le 12 février 2017.

Lors des événements, Dugbeh avait 19 ans et était la seule personne majeure.

« L’accusé a délibérément ignoré les signes de détresse de la victime qui ne consentait clairement pas à ce qui se passait. Il a plutôt adopté une attitude arrogante et agressive », a reproché la juge.
[…]

Journal de Montréal

Cavaillon (84) : Tabassées parce qu’elles ne portent pas le foulard
Sannois (95). Le rappeur Masta Ex encore poursuivi pour apologie du terrorisme

Commentaires

Accueil
Menu