Plein ecran

Hanau (Allemagne) : le terroriste d’extrême-droite ayant tué dix personnes dont sa mère pensait être contrôlé par des agences officielles télépathes et que des bases américaines souterraines priaient le diable (MàJ)

20/02

MàJ 20/02/2020

«Le terroriste d’Hanau a plus à voir avec le complotisme américain qu’avec l’extrême droite allemande traditionnelle»

FIGAROVOX/ENTRETIEN – Après les deux fusillades survenues ce jeudi 20 février à Hanau en Allemagne, Patrick Moreau revient sur le profil du tueur présumé, Tobias Rathjen. Il décrit celui-ci comme un loup solitaire dont la pensée serait largement tributaire du complotisme américain.

Patrick Moreau est chercheur au CNRS et à l’Université de Strasbourg. Il vient de publier une note pour la Fondapol intitulée «Saxe et Brandebourg: percée de l’AFD aux élections régionales du 1er septembre 2019».

FIGAROVOX.- Que pouvez-vous nous dire de Tobias Rathjen, l’auteur présumé des fusillades d’Hanau. Son profil est-il représentatif de la partie violente de l’extrême droite allemande?

Patrick MOREAU.- Non, il faut absolument distinguer Tobias Rathjen de l’extrême droite allemande. Il s’agit d’un complotiste authentique, comme l’illustre l’enregistrement de son discours à la nation américaine mis en ligne sur Facebook. Tobias Rathjen appelle dans celui-ci les Américains à se révolter contre des puissances obscures qui auraient selon lui des bases secrètes où l’on tuerait des enfants et adorerait le diable. […]

Il n’y a pas de point commun communs entre Tobias Rathjen et le national-socialisme. Il n’a de même rien à voir avec l’AFD.

Le Figaro

Hanau (Allemagne) : le terroriste d’extrême-droite ayant tué dix personnes dont sa mère pensait être contrôlé par des agences officielles télépathes et que des bases américaines souterraines priaient le diable (MàJ)

Le tireur qui a tué neuf personnes dans la ville de Hanau par haine apparente des minorités et qui a pointé son arme sur sa propre mère puis sur lui-même a été identifié dans les médias allemands comme étant Tobias Rathjen, âgé de 43 ans.
[…]

Rien n’indique actuellement que Rathjen agissait dans le cadre d’un réseau organisé plus large. Le ministère de l’intérieur du Land de Hesse a déclaré jeudi que le tireur n’était pas sur le radar de la police ou des services de renseignement pour ses opinions d’extrême droite.

Sur ce qui semble avoir été son site web personnel, mis hors ligne dans les heures qui ont suivi l’attaque, Rathjen avait chargé un texte de 24 pages dans lequel il raconte sa vie, affirmant que ses pensées et ses actions ont été contrôlées par des télépathes travaillant pour une « agence de renseignement » qui n’a pas été nommée.

Bien que la déclaration n’annonce pas explicitement son intention de commettre un acte de terreur, il y a de longs passages dans lesquels Rathjen s’en prend aux minorités ethniques en Allemagne et annonce que les personnes de certaines origines africaines, asiatiques et moyen-orientales doivent être « complètement annihilées » à l’intérieur du pays.
[…]

Il mentionne également un acte de « guerre », qui serait, selon lui, un « coup double » contre l’organisation secrète qui, selon lui, veille sur lui et sur la « dégénérescence du peuple ».

Dans sa déclaration décousue, l’attaquant de Hanau prétend également avoir inventé le slogan « America First » et prédit les intrigues de nombreux films hollywoodiens, ainsi que la carrière de l’entraîneur du Liverpool FC, Jürgen Klopp.

Quelques jours avant l’attaque, Rathjen avait chargé sur Youtube une vidéo en anglais dans laquelle il tentait d’avertir les Américains qu’ils étaient contrôlés par des « sociétés secrètes » vénérant le diable.
[…]

The Guardian

[…]
S’exprimant dans un anglais courant, il a déclaré : « Ceci est mon message personnel à tous les Américains. Votre pays est sous le contrôle de sociétés secrètes invisibles. Elles utilisent des méthodes maléfiques inconnues, comme le contrôle des esprits, et maintiennent un système moderne d’esclavage. Si vous ne croyez pas ce qui suit, vous feriez mieux de vous réveiller, vite. Dans votre pays, il existe des bases militaires souterraines. Dans certaines d’entre elles, ils louent le diable lui-même. Ils maltraitent, torturent et tuent des enfants et dans des quantités incroyables. Cela dure depuis bien longtemps. « 

Il exhorte ensuite les gens à « éteindre les médias traditionnels » et à se rassembler en masse pour localiser et prendre d’assaut les bases militaires afin de « mettre fin à ce cauchemar« .
[…]

Metro.co.uk


Terrible soirée à Hanau. Deux fusillades ont visé des bars à chicha mercredi soir, faisant neuf morts et plusieurs blessés graves, selon des médias locaux.  « A ce stade, la police peut seulement confirmer que huit personnes ont été mortellement blessées», ont indiqué dans la nuit les autorités dans un communiqué. Une personne grièvement blessée a succombé jeudi matin, portant le bilan de ces fusillades à neuf tués, selon un porte-parole.

(…) Ce jeudi matin, les autorités allemandes ont annoncé que le parquet anti-terroriste reprenait l’enquête. Selon Bild, une lettre-confession et une vidéo ont été retrouvées chez l’auteur présumé de ces fusillades, laissant peu de doutes sur ses idées d’extrême droite. Toujours selon le quotidien allemand, il y dénonce notamment le nombre d’étrangers dans son pays.

Le journal Bild rapporte que le tueur aurait déclaré : « Certaines personnes doivent être éliminées, puisqu’elles ne peuvent pas être expulsées d’Allemagne. »

Le Parisien


Beaucoup d’incertitudes demeurent quant aux auteurs et aux motifs des meurtres. Le spectre de l’extrême droite ressurgit [sic], après plusieurs attentats et tentatives d’attentats, ainsi qu’un coup de filet vendredi dernier.

Un important dispositif policier a été déployé dans cette ville, située à une vingtaine de kilomètres de Francfort (Hesse), ont indiqué les autorités dans un communiqué.

Le ou les auteurs de ces fusillades auraient visé des bars à chicha selon des médias locaux. Ils sont toujours en fuite cette nuit, a indiqué la police, qui a « lancé une chasse à l’homme à grande échelle ». Un journaliste de l’AFP sur place a vu une trentaine de voitures de police partir du commissariat de Hanau et selon des témoins, des policiers munis de mitraillettes ont été déployés dans la ville.
[…]
Selon les médias locaux, trois personnes ont été tuées devant le premier bar à chicha et cinq devant le deuxième.
[…]

RFI

Mediapart : "Depuis un an, le terrorisme d’extrême droite a fait au moins 91 victimes dans le monde occidental"
Londres : un musulman poignardé à la gorge dans une mosquée (MàJ : l'assaillant est un fidèle régulier de la mosquée)

Commentaires

Accueil
Menu