Plein ecran

Mort de Diego, un des fondateurs de SOS Racisme

18/02

Le militant et artiste franco-sénégalais a succombé à un malaise dans sa ville de Saint-Louis au Sénégal

Il avait un charme fou et une présence discrète. Bassirou Dieng, plus connu sous le nom de Diego, est mort subitement samedi dans sa ville de Saint-Louis au Sénégal.  (…)

Cela ne se voyait pas, mais Diego était un homme révolté. Un jour qu’il empruntait le métro parisien, l’étudiant trotskiste de Toulouse subit une humiliation raciste. Une dame se fait voler son porte-monnaie dans son sac. Il est le seul voyageur noir dans le wagon et tous les regards se posent sur lui, alors qu’il n’a évidemment aucune responsabilité dans ce qui vient de se passer. C’est en racontant cette mésaventure à ses copains Julien Dray, Didier François et Harlem Désir que naît l’idée de fonder un grand mouvement civique. Ce sera SOS Racisme.

Olivier Véran à propos du Coronavirus : "Je ne suis pas sûr qu’il serait possible de réaliser [ des mesures de confinement] dans un pays où les réseaux sociaux seraient ouverts"
Municipales : à Garges-lès-Gonesse, le spectre du vote communautariste

Commentaires

Accueil
Menu