Plein ecran

Montréal : menacé d’expulsion pour plusieurs crimes, Ali, un migrant tchadien condamné 27 fois, a égorgé sa compagne Noémie

17/02

Québec – Noémie Lavoie n’a jamais pu prendre le train pour son Saguenay natal. Alors qu’il était menacé d’expulsion pour de nombreux crimes violents l’hiver dernier, son conjoint l’a étranglée, puis égorgée. Ses deux sœurs se trouvaient pourtant à l’étage de leur résidence de Montréal.

L’affaire avait fait grand bruit l’hiver dernier. La jeune femme de 24 ans avait été assassinée brutalement dans un logement du quartier Ahuntsic. Son conjoint, un récidiviste violent, était visé depuis trois semaines par une mesure d’expulsion vers le Tchad, son pays natal.

Même s’il avait déjà été impliqué dans une sordide agression sexuelle, il avait été libéré pendant les procédures d’immigration.

(…) Noémie Lavoie n’a eu aucune chance. Son conjoint l’a étranglée avant de lui trancher la gorge et de la poignarder à quatre reprises au thorax. Selon le rapport d’autopsie, la jeune femme est morte des coups de couteau à la gorge et au thorax, et non de l’étranglement. L’arme du crime a été retrouvée sur une pile de vêtements. Le motif du meurtre n’est toutefois pas mentionné dans les documents de cour.

Lourds antécédents

Malgré son jeune âge, l’homme de 24 ans avait de lourds antécédents criminels de violence. À seulement 20 ans, la liste de ses antécédents judiciaires comptait déjà 27 infractions.

(…) LaPresse.ca

Gap (05) : un Guinéen, auteur de plusieurs coups de couteau, relaxé par la justice au motif de « l’état de nécessité »
Aubervilliers : les incendiaires avaient aspergé les serveuses d’essence avant de leur mettre le feu, le procés d'Aboubakary, Samba et deux autres accusés s'ouvre

Commentaires

Accueil
Menu