Plein ecran

« Communautarisme », « séparatisme », « sécession »… Les dangers de l’amalgame

17/02

Analyse de Louise Couvelaire, journaliste au Monde, sur la dénonciation du communautarisme et du séparatisme par Emmanuel Macron. Elle souligne «les atermoiements de l’exécutif [qui] réactivent à chaque fois, chez les musulmans, un profond sentiment de malaise, de colère et d’injustice».

Après le plan contre la « radicalisation » et l’appel à une « société de vigilance » pour lutter contre l’« hydre islamiste », le combat contre l’« islam politique » et la défense de la «laïcité», est venu le temps de la lutte contre le « communautarisme », terme remplacé jeudi 6 février par le «séparatisme», plus proche de l’idée de «sécession» évoquée à plusieurs reprises par le chef de l’Etat. Laïcité, loi de 1905, structuration de l’islam de France, communautarisme. […]

Chacun de ses revirements sémantiques sème encore un peu plus le flou sur la nature de la « menace » que le gouvernement dit – et redit – vouloir combattre et replace sans cesse l’islam au cœur des débats. Sans compter les polémiques sur le port du voile, les mères voilées accompagnatrices en sortie scolaire ou encore les « listes communautaires » qui ont jalonné 2019. Des séquences très médiatiques, largement alimentées par certains membres du gouvernement.

Restent une impression : le président de la République s’y perd ; une certitude : les Français aussi ; et un goût amer : celui, pour les citoyens de confession musulmane, d’avoir le sentiment d’être sans cesse « instrumentalisés » au nom d’un «jeu politicien qui nous dépasse», déplore Mohammed Moussaoui, le président de Conseil français du culte musulman (CFCM). Et pour les quartiers populaires, d’être en permanence montrés du doigt. […]

Le Monde

Clichy-sous-Bois (93) : Pronostic vital engagé après un guet-apens au Chêne-Pointu
Melun (77) : la rixe mortelle entre migrants clandestins jugée par la cour d’assises

Commentaires

Accueil
Menu