Plein ecran

Benjamin Griveaux abandonne et retire sa candidature aux municipales à Paris (MàJ)

J-1

16/02/2020




15/02/2020



14/02/2020



« Visionnaire » , « artiste », « insoumis », « couillu » : Quand les médias français encensaient Piotr Pavlenski, le délateur de Benjamin Griveaux



Piotr Pavlenski, l’homme derrière la chute de Griveaux, était recherché par la police
Âgé de 35 ans, M. Pavlenski est soupçonné d’avoir blessé deux personnes avec un couteau lors d’une rixe survenue au cours du réveillon du 31 décembre 2019, une soirée privée dans un appartement parisien cossu du boulevard Saint-Germain. Cette fête était co-organisée par l’avocat Juan Branco, dont l’artiste russe s’est rapproché ces derniers mois.

Mediapart


Joachim Son-Forget : « Cette vidéo de Benjamin Griveaux circulait déjà chez tous les cadres de la Macronie »




 


 

L’instruction a été donnée à son équipe de ne pas répondre aux médias. Depuis l’après-midi du jeudi 13 février, il flotte comme un parfum de crise dans le camp de Benjamin Griveaux, candidat La République en Marche à la mairie de Paris.

Ce vendredi matin, il devait être l’invité de RTL mais a annulé sa venue. Il a également annulé sa participation à plusieurs rendez-vous médias et surtout une réunion publique prévue à 8h30, qui devait être retransmise sur les réseaux sociaux. À la place, Benjamin Griveaux a convié son équipe de campagne dans son QG à 9 heures, pour ce qui ressemble à une réunion de crise.

La source de cet affolement ? Une vidéo et une correspondance intimes diffusées sur internet et attribuées au candidat, mais qui n’ont pas été authentifiées ni démenties par le candidat ou son entourage pour le moment.

Moi, Paul, chrétien dans un quartier sensible musulman
La soumission de l’Allemagne à la repentance coloniale (Bernard Lugan)

Commentaires

Accueil
Menu