Plein ecran

Alain Duhamel : « L’extrême droite est malheureusement la seule île solide dans la mer agitée de la politique française »

J-3

Face à une France de plus en plus frondeuse, La République en marche peine à s’imposer et aborde les élections municipales dans le plus grand désordre estime Alain Duhamel.

La victoire d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle de 2017 est à la fois le produit et l’accélérateur de la déconstruction du système politique français. Emmanuel Macron n’a été élu président que par ce que le système politique français se décomposait et que sa propre audace l’habitait. Son élection, loin d’aboutir à une recomposition, a au contraire accentué la déconstruction. […]

Les insoumis ont tenu pendant un an le rôle de principal adversaire d’Emmanuel Macron. […] Leurs principaux rivaux sont désormais les Verts. L’environnement a fini par s’imposer comme la nouvelle priorité dans l’esprit des Français. Yannick Jadot caresse manifestement l’espoir de surgir en 2022 comme le nouveau candidat disruptif balayant tous les pronostics. […] Les Verts sont plus une idée qu’une force mais la société liquide leur convient bien.

Seule forteresse de béton dans ce système en carton-pâte, le Rassemblement national. C’est un petit parti mais avec une grande clientèle. Les militants sont rares mais les électeurs sont déterminés, tous acquis aux idées courtes de Marine Le Pen, bien plus résolument que les autres électorats, portant en eux colère et désir de vengeance. L’extrême droite est malheureusement la seule île solide dans la mer agitée de la politique française. Elle bénéficie beaucoup plus que les autres formations du fourmillement des réseaux sociaux. Les polémiques, le complotisme, les calomnies, les fantasmes qui y triomphent, la haine que favorise l’anonymat s’accordent à son univers. […]

Libération

La CEDH blanchit l'Espagne après le "renvoi immédiat" de deux migrants
A Nantes, les migrants pomme de discorde entre PS et EE-LV

Commentaires

Accueil
Menu