Plein ecran

Jack Lang : contre le séparatisme, enseigner la langue arabe

J-3

L’Éducation nationale doit assurer son apprentissage et ne pas le laisser aux associations confessionnelles, affirme l’ex-ministre dans son dernier livre.

«Il y a des combats à mener contre l’air du temps », écrit Jack Lang dans les premières pages de La Langue arabe, trésor de France (Cherche Midi). Un plaidoyer courageux pour donner une place dans l’enseignement public à cette langue « un peu plus étrangère que les autres ». Trois fois ministre de la Culture, deux fois ministre de l’Éducation nationale, il est depuis 2013 président de l’Institut du monde arabe, où il a créé un certificat international de maîtrise en arabe (Cima). Battant en brèche les idées reçues autour de cette langue, Jack Lang estime urgent de l’arracher aux religieux…

(…) Le Point


Une journaliste dénonce les politiques qui pactisent avec les voyous et les islamistes, Lagarde (UDI) mis en cause (MàJ)

 

Le concert de Ninho, ami de Sadek, menacé à Lyon après l’agression de Bassem ?
La CEDH blanchit l'Espagne après le "renvoi immédiat" de deux migrants

Commentaires

Accueil
Menu