Plein ecran

La République en Marche appellera à faire barrage au Rassemblement national au second tour des Municipales 2020 en cas de triangulaires, voire de quadrangulaires

29/01

La question devient stratégique : face à la poussée du Rassemblement national dans plusieurs dizaines de villes, quelle sera la position des autres partis politiques en cas de triangulaires voire de quadrangulaires. C’est à dire dans l’hypothèse, probable dans plusieurs villes et pas des moindres comme Marseille ou Perpignan, d’une dispersion des forces politiques opposées au parti de Marine Le Pen qui ferait le lit du RN ?

Selon nos informations, La République en Marche va présenter officiellement sa stratégie, samedi dans le Var, un département où le RN est très présent. Pas question d’en appeler au Front républicain, une « notion un peu galvaudée », dit-on au sein du parti. En revanche, Stanislas Guérini, numéro Un du parti macroniste, revendiquera un « choix républicain. » « Cela signifie que nos candidats prendront toutes leurs responsabilités pour ne pas faire élire les candidats du Rassemblement national », précise-t-on dans l’entourage du patron du parti.

Affaire Mila & blasphème : la France, nouveau Pakistan ?
Montpellier : lynché sans aucune raison par des migrants "mineurs isolés" lors d'un "péage à coups" (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu