Plein ecran

Amiens (80) : Mathéo, 19 ans, poignardé à mort par une bande de jeunes, « se trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment » (MàJ)

02/02

02 Février 2020

Mathéo, 19 ans, a été poignardé dimanche 26 janvier à Amiens (Somme). Il a succombé à ses blessures. Selon les enquêteurs, il aurait été tué car sa voiture portait le numéro « 75 ».

« Il se  trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment », selon les mots du procureur de la République d’Amiens.

(…) Le jeune homme a reçu plusieurs coups de couteau, dont un fatal dans le dos. Alertés, les secours n’ont rien pu faire pour le sauver.(…) Les quatre suspects, tous originaires d’Amiens, sont âgés de 18 à 24 ans et défavorablement connus des services de police.(…) Une semaine après le drame et après avoir enterré son fils, le père de Mathéo, Amiénois « n’arrive pas à comprendre » cette tragédie selon le témoignage recueilli par le Courrier Picard.

LCI


28 Janvier 2020

[…]

La victime « était inconnue de la justice », indiquait, le soir, le Procureur de la République, précisant qu’il communiquerait sur ce dossier dans la journée de ce lundi 27 janvier.

Le drame a secoué les habitants du quartier dont certains, proches de sa famille, parlent d’« un jeune homme sans histoire qui habitait la route d’Abbeville et connaissait tout le monde ici ». Cette voisine proche de la rue de Bretagne évoque des rumeurs sur un possible « règlement de comptes voulu par des gens de la région parisienne qui se seraient trompés de cible. Si c’est ça, cela veut dire que ce pauvre garçon était juste là au mauvais endroit au mauvais moment ».

[…]

Courrier Picard


27 janvier 2020

[…]

Un groupe composé d’une dizaine de personnes dont on ignore si elles sont ou non originaires du quartier Etouvie d’Amiens aurait encerclé ce dimanche matin la voiture stationnéedevant un immeuble de la place de Bretagne et dans laquelle se trouvait la victime, son frère et un autre passager. Il est 5h30 du matin et tous les trois attendent le retour du propriétaire de la voiture parti quelques minutes chercher sa petite amie pour l’emmener travailler.

Un coup de couteau fatal, porté dans le dos

Piégés dans la voiture, les trois hommes ont été frappés par le groupe. Deux arrivent à s’échapper, la victime sera retrouvée peu de temps après grièvement blessée au pied de l’immeuble. Le garçon succombera à ses blessures lors de son transport à l’hôpital.

[…]

France Bleu

Pforzheim (All.) : 30 policiers pour stopper une violente rixe entre deux familles irakiennes
«Ensauvagement des mœurs». Jacques Julliard : «Ce qui domine tout le reste, c’est le sentiment d’insécurité et les peurs qu’elle engendre»

Commentaires

Accueil
Menu