Plein ecran

Angers : un conducteur guinéen hospitalisé en psychiatrie après avoir foncé sur des passants (MàJ)

28/01

28/01/20

En 2017, il y avait été admis après une procédure pour menaces, outrages et appels malveillants. Il avait, à l’époque, appelé le commissariat et les pompiers… 240 fois

Un expert psychiatrique va devoir évaluer la capacité de son discernement au moment des faits. Cela n’empêchera pas l’enquête ouverte pour tentative d’homicide, port d’armes, dégradations de véhicule et infractions routières de se poursuivre. La Sûreté départementale va notamment s’intéresser à l’environnement du mis en cause, originaire de Guinée Conakry et de confession musulmane, pour comprendre ses motivations. Pour l’heure, le parquet antiterroriste n’a pas été saisi.

(…) Ouest France

27/01/20

Panique à Angers. Un conducteur a foncé sur des passants, dimanche et a percuté des voitures et des vélos, faisant une quinzaine de victimes.

Patrick, un témoin de l’accident, évoque un « miracle » : « Je marchais sur le trottoir. Tout à coup, la voiture est arrivée vers moi. Elle allait déjà vite mais a brusquement accéléré. Elle s’est déportée vers moi, est montée sur le trottoir. J’ai fait un saut pour l’éviter ».

Le conducteur est ensuite sorti de son véhicule « avec des couteaux à la main », provoquant la panique.

(…) Sans donner véritablement de détails, cet homme de 25 ans, originaire de Guinée Conakry, a toutefois expliqué avoir voulu « en finir avec la vie » et « être tué par la police ».

« Inséré, avec un emploi, une compagne et un bébé », il était « suivi pour des troubles psychiatriques », mais ne présentait « aucun signe de radicalisation.

(…) Le Parisien

Jean Messiha (RN) : "Pourquoi reconnait-on l'identité nationale à tous les pays du monde sauf à la France ?"
Poissy (78) : Suez fait appel à une start-up pour aller recruter au sein des quartiers, directement dans la rue

Commentaires

Accueil
Menu