Plein ecran

Municipales : comment LRM se prépare à une défaite et affûte ses arguments

26/01

A moins de deux mois des municipales des 15 et 22 mars, La République en marche (LREM) affûte déjà ses arguments pour le soir du scrutin. Car la jeune formation, à la faible implantation locale et aux rares sortants, anticipe un revers d’importance.

« Ça va être apocalyptique« , prédit un ministre. ­Emmanuel Macron, lui-même, a donné le la : « Je n’en tirerai pas, de manière automatique, des conséquences nationales« , indiquait-il le 15 janvier.  » […] Le parti n’affiche qu’un seul objectif chiffré : passer d’environ 2.000 conseillers municipaux actuellement à 10.000 après le 22 mars. « Ça serait un pas de géant« , veut croire Stanislas Guerini, le délégué général du mouvement. […]

Stanislas Guerini, encore : « Notre objectif est de faire gagner nos idées, pas de planter des drapeaux. » Il est vrai que les grandes municipalités où subsistent des perspectives de planter le drapeau des Marcheurs se font rares. […]

msn/ Le JDD

Associated Press présente ses regrets après avoir recadré une photo en faisant disparaître une jeune fille noire
Calais : une centaine de migrants érythréens et soudanais ont tenté d'en découdre pour une querelle de territoire

Commentaires

Accueil
Menu