Plein ecran

Filière tchétchène : une journée avec les candidats à l’immigration vers l’Europe

25/01

(…) L’ONG a été fondée en 2016, au plus fort moment de la crise des migrants. À l’époque, près de trois mille candidats au départ passaient chaque jour : des Syriens, des ressortissants d’Asie centrale, mais surtout des Tchétchènes… Des « gens ordinaires » qui souffrent des dérives du régime, des personnes qui ont été torturées, des victimes des conflits entre différents clans, d’anciens policiers ou fonctionnaires du gouvernement, des femmes qui fuient la violence domestique, mais aussi d’autres qui veulent échapper à la misère.

À Human Constanta, on ne demande pas aux gens de raconter leurs histoires. (…)

Selon les données de l’Eurostat et de l’Ofpra pour la période de 2008 à 2018, plus de 170 000 citoyens russes ont demandé l’asile dans les pays de l’UE. La plupart sont originaires de la Tchétchénie. Les trois pays qui ont enregistré plus de demandes sont : la Pologne (54 985), l’Allemagne (52 155) et la France (36 872).

RFI

Vols, trafic de drogue, agressions : le centre-ville d'Angoulême (16) sous tension
Alain Duhamel : «L’éternel retour de la haine de classe»

Commentaires

Accueil
Menu