Plein ecran

Autriche : un meurtre commis par un Turc au coeur d’un débat sécuritaire

23/01

Le meurtrier de 35 ans, un ressortissant turc né en Autriche, a été reconnu coupable d’avoir tué le chef des services sociaux de la municipalité de Dornbirn (est) en février 2019.

L’affaire avait la Une des médias autrichiens en raison du parcours de l’accusé, expulsé du pays en 2009 en raison de plusieurs condamnations. Il avait enfreint son interdiction de séjour en Autriche, où habitait sa famille et où il était revenu clandestinement début 2019. Quelques semaines plus tard, il avait asséné plusieurs coups de couteau à sa victime après un litige sur le versement d’aides sociales.

Le juge qui a prononcé la condamnation a qualifié le meurtre de « extrêmement brutal, vindicatif et perfide ». Les avocats de l’accusé prévoient de faire appel du verdict.

Après l’affaire, les élus de droite et d’extrême droite alors au pouvoir ont réclamé l’instauration d’une nouvelle catégorie de « détention préventive » ciblant les personnes représentant « un danger pour la société ».

[…]

La Provence

Attentat de Marseille : pas de "faute de l’État" et pas d’indemnités, estime le tribunal, qui rejette les demandes des parents de Laura et Mauranne (MàJ)
Badoo Talk : "Pour toi, à quoi ressemble la France de demain ?"

Commentaires

Accueil
Menu