Plein ecran

Après avoir été emprisonné pour avoir recruté des djihadistes, le leader de sharia4belgium étudie dans une école fréquentée par des enfants de victimes d’attentats

18/01

Après avoir purgé 5 ans de prison pour avoir recruté des djihadistes, Jean-Louis Denis a suivi des cours de néerlandais en banlieue bruxelloise, à Strombeek-Bever. Selon des informations communiquées par Life4Brussels, l’association qui accompagnement les victimes d’attentats, des élèves de primaire se trouvent dans l’établissement fréquenté par Jean-Louis Denis.

Membre de l’association Life4Brussels, Sylvie Ingels est une victime des attentats de Bruxelles. Elle est mère de deux enfants qui sont scolarisés sur le site où Jean-Louis Denis pratique ses cours de néerlandais. Elle ne comprend pas que sa présence soit acceptée au sein d’un établissement qui accueille des enfants.

« J’étais terrifiée. Je suis rentrée immédiatement dans l’école quand je l’ai vu rentrer. J’ai été voir la direction qui savait très bien pourquoi je venais. L’école m’a simplement dit qu’ils ne savaient rien faire. Les locaux dans lesquels ils faisaient les cours étaient dans l’école mais appartenaient au CVO, où il suivait des cours de néerlandais. Pour moi, c’est comme si tous les jours, j’emmenais mes enfants à la mort. Pour moi ça a été un choc, je revivais les attentats à nouveau. Comment peut-on le faire suivre des cours dans une école où se situent des enfants », nous confie-t-elle. Actuellement, Jean-Louis Denis n’est plus scolarisé dans les murs de l’école.

RTL.be

(Merci à PierreBXL)

Strasbourg : Un millier de pompiers dans la rue pour protester contre les agressions dont ils sont victimes. "On est face à de la haine"
"Un si grand soleil" sur France 2 : Inès est victime d'une agression raciste

Commentaires

Accueil
Menu