Plein ecran

« Un si grand soleil » sur France 2 : Inès est victime d’une agression raciste

18/01

Résumé :

Lea, Ines et Antonin sont allés voir un film ensemble au cinéma. Ines part rejoindre son père qui a un peu de retard …de leur côté Lea et Antonin prennent le tram.

Sur le chemin, Ines est victime d’une agression raciste : elle s’arrête devant des hommes sui collent des affiches « La France libère toi » …et il la traite de gueunon et de négresse. Enric arrive au moment où Ines est tabassée avec des coups de pieds. Enric décide d’emmener Ines à l’hôpital : C’est Janet qui s’occupe d’elle. Pas de lésions au niveau de l’IRM. Janet lui prescrit des anti inflammatoires. Ines dit à Mo qu’elle veut porter plainte : c’est Alex qui recueille les détails de l’agression. Gary rejoint Ines, Enric et Mo au commissariat. Enric veut les retrouver car il a pas confiance en la police.
Pour Becker ça pue le groupuscule d’extrême droite…mais il faut attendre une autre agression pour leur mettre la main dessus.
Christophe a marché 10 minutes dans les couloirs de l’hôpital avec Claire. Il demande à Claire « Comment on peut arrêter d’aimer du jour au lendemain? » … celle-ci répond que malheureusement ça arrive, les sentiments ça ne se contrôle pas.
La livraison de cocaïne est prévue ce jour dans un camping.
Johanna confirme à Nathalie qu’elle va en Suisse le lendemain. Elle accepte la commission des Gimenez.
Enric culpabilise auprès de Mo pour l’agression d’Ines : s’il n’était pas arrivé en retard, rien ne serait arrivé.
Enric a envie de faire des rondes pour voir s’il tombe sur eux. Mo pense que c’est trop dangereux et il ne faut pas se faire justice soi même.

Après avoir été emprisonné pour avoir recruté des djihadistes, le leader de sharia4belgium étudie dans une école fréquentée par des enfants de victimes d’attentats
Porte d'Aubervilliers : situation explosive dans le « bidonville de la honte » où campent des milliers de migrants

Commentaires

Accueil
Menu